L’ABC du Circuit Champlain

Des scènes de la série Le rêve de Champlain ont été tournées à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons

Sur les traces de l'explorateur

Le Circuit Champlain : un hommage aux explorateurs et une ode aux présences anglaises, françaises et amérindiennes en Ontario



Le Circuit Champlain regrouper des destinations superbes, parfois inchangés depuis le passage de Samuel de Champlain, le père de la Nouvelle-France, il y a exactement 400 ans. Les traces de Champlain demeurent bien présentes, en sol ontarien. Point n’est besoin d’être passionné d’histoire pour les suivre : les amateurs de plein air en profiteront tout autant.

un peu d'histoire

Après avoir établi l’Abitation de Québec, en 1608, Samuel de Champlain continue à explorer le continent dans l'objectif d'établir une colonie de peuplement - une Nouvelle France - en Amérique du Nord.

C’est ainsi qu’en 1615, il remonte la rivière des Outaouais, la rivière Mattawa et la rivière des Français jusqu’à toucher la baie Georgienne du lac Huron, le 1er aout 1615. Après un séjour en terre huronne, une mission militaire le conduit vers le sud. Il quitte la Huronie et descend la rivière Trent, vers les États-Unis d’aujourd’hui. Une blessure le force à passer l’hiver 1615-1616 chez les Wendats, entre la baie Georgienne et le lac Simcoe, une région fort populeuse, qui demeure tout aussi magnifique.

en route! Le Circuit Champlain

Le Circuit Champlain représente un parcours de 1500 à 2000 km, selon le trajet retenu – veut-on faire le crochet par l’île Manitoulin et la péninsule Bruce, traverser le parc Algonquin, ou suivre fidèlement le chemin emprunté par l’explorateur. C’est, ni plus ni moins, l’équivalent du tour de la Gaspésie, à partir de Montréal.

Qu’importe le tracé choisi, d’innombrables attractions, des paysages époustouflants, une culture variée et une hospitalité chaleureuse vous attendent. On peut prévoir une semaine ou deux, mais aussi prendre son temps et profiter à plein des sites visités.

Vous pouvez d'ailleurs lire ce que Champlain a dit de ces régions dans ses oeuvres... ou, plus simplement, dans les articles suggérés à même celui-ci.

French River 23347 SPOMT Speed 2002

La magnifique rivière des Français. Photo : SPOMT/Speed, 2002

Un exemple-marathon :

Jour 1, départ de Montréal

Jour 2, Cobden et Mattawa : rafting sur la rivière des Outaouais, visite du centre d’interprétation du parc provincial Samuel de Champlain

Jour 3, North Bay et Nipissing : croisière Chief Commanda II ou sur la rivière des Français, visite du centre d’interprétation du parc provincial de la Rivière des Français.

Jour 4, Sudbury : visite de Science Nord

Jour 5, île Manitoulin : randonnée Cup & Saucer, pow-wow, traversier Chi-Cheemaun

Jour 6, péninsule Bruce : randonnée pédestre dans le sentier Bruce, visite du centre d’interprétation du parc national de la Péninsule-Bruce

Jour 7, Wasaga Beach : journée de plage

Jour 8, Huronie : visite de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons, du musée Huronia, du parc Héritage Champlain (arrêtez chez Ciboulette et cie!)

Jour 9, Orillia : monument Champlain, lieu historique des barrages de pêche, Casino Rama

Jour 10 : Retour via Peterborough et Kingston.

En version plus courte :

Jour 1, départ

Jour 2, Cobden et Mattawa : rafting sur la rivière des Outaouais, visite du centre d’interprétation du parc provincial Samuel de Champlain

Jour 3, North Bay et Nipissing : croisière Chief Commanda II ou sur la rivière des Français, visite du centre d’interprétation du parc provincial de la Rivière des Français

Jour 4, Huronie : visite de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons, du musée Huronia, du parc Héritage Champlain (arrêtez chez Ciboulette et cie!)

Jour 5, retour : via Peterborough et Kingston.

Articles en vedette