plus d'articles

Cinq circuits de moto... en français, svp!

Les motocyclistes aiment les routes d'Algoma!



En Ontario, les circuits sont nombreux et les arrêts, agréables! Envie de grandes villes, de décors pastoraux, de plages, de parcours gourmands ou encore de longs lacets de route pour rouler, rouler, rouler?

Des adeptes de mototourisme ont préparé de superbes trajets qui vous mèneront là où vous le souhaitez. Bonus : cinq destinations ont pris le soin de mettre en ligne des sites web en français – et on ne parle pas de traduction automatique – pour les motocyclistes francophones. Ces sites francopsympathiques valent bien une visite!

Près des Outaouais

Pour parcourir de belles routes, sinueuses à souhait, qui longent les cours d’eau, rendez-vous dans la vallée de l’Outaouais et dans les hautes terres! Ici, on se fait un devoir de faire connaître les nombreux circuits de moto possibles et d’en identifier les points d’intérêts. Dix trajets de 35 à 1000 km sont décrits dans un site internet aussi beau que pratique, ridethehighlands.ca!

L’expérience par excellence, c’est la boucle des hautes-terres, dont les 1000 km relient la rivière des Outaouais, le canal Rideau, le célébrissime parc Algonquin et la fameuse route de Calabogie. Si vous préférez rester près de la rivière des Outaouais, optez pour le passage de la vallée profonde, une boucle de 770 km.

Chose certaine, c’est que sur le site internet, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour préparer une superbe sortie à moto! 

La route côtière de la baie Georgienne

La baie Georgienne est une destination touristique inégalée, en Ontario. Au nord, l’île Manitoulin, la plus grande île en eau douce au monde, compte des routes secondaires qui sillonnent entre les lacs et qu’on partage avec une population de chevreuils et des balbuzards. À l’est, le bouclier s’avance dans les eaux et forme les 30 000 îles. Au sud, d’irrésistibles plages, parmi les plus longues au Canada, et des sites historiques…

Outre la boucle des routes 6 et 69, plusieurs circuits vous donneront envie de profiter plus longtemps de la baie Georgienne. Les circuits des phares et des chutes constituent de parfaits prétextes pour étirer de quelques jours votre séjour. S’ajoutent les arrêts forcés par le traversier Chi-Cheemaun, qui relie Tobermory et l’île Manitoulin, et par le pont tournant pour regagner le continent.

Les beautés de la région commandent de nombreux arrêts. De plus, plusieurs services sont adaptés aux motocyclistes. Vraiment, rien ne sert de résister à la baie Georgienne. C’est un incontournable. Visitez le bonjourbaiegeorgienne.com.

Moto Bruce SPOMT Danson 2010

Le circuit des phares, dans la baie Georgienne. Photo : SPOMT/Danson

Le Nord-Est ontarien

NOTA : ce site n'est plus disponible en français.

Envie de voir la nature se transformer sous vos yeux? Prenez la route du Nord! Vous y découvrirez son immensité! En quelque 12 heures de route, vous verrez d’immenses forêts de pins blancs, des épinettes à perte de vue, des cours d’eau tranquilles, des tours de guet ou des puits miniers et vous pourrez vous délier les jambes dans une halte ou dans une ville au caractère unique, dont la population est fortement francophone.

De North Bay, remontez vers le Nord sur la route 11, faites une première pause dans les sentiers de Temagami. Poursuivez votre chemin jusqu’à Cochrane, Kapuskasing et Hearst avant de redescendre vers Timmins ou Sault Sainte-Marie, puis Sudbury, sur des routes vallonnées et étroites. Entre Sudbury et North Bay, assurez-vous de vous arrêter à Sturgeon Falls, la capitale ontarienne des patateries, et permettez-vous une poutine au fromage bien fondant. 

Vous trouverez cinq circuits sur le site Le Nord en moto - ridethenorth.com

Le tour du lac Supérieur

Ce monument naturel, la plus vaste réserve d’eau douce au monde, vous en mettra plein la vue avec son caractère sauvage et ses rives majestueuses. La portion canadienne de ce grand tour s’étend sur plus de 700 km, mais ceux qui en redemandent peuvent faire la boucle en entier et ainsi ajouter quelque 1400 km au compteur.

On vous suggère fortement de partir de Sault-Sainte-Marie : c’est en remontant vers le nord que le tracé de la route rend justice aux paysages grandioses du lac Supérieur. Vous, votre moto, le bitume, l’immensité de ce qui vous entoure : ce panorama flanqué d’eau et de montagnes a l’effet libérateur que vous cherchez!

Oui, le tour du lac Supérieur, c’est le trajet par excellence. On a même créé une liste d’écoute pour vous accompagner dans votre parcours de la route 17! Visitez le ridelakesuperior.com.

Le tour du lac Témiscamingue

Il y a aussi le tour du lac Témiscamingue, à cheval entre l'Ontario et le Québec! Vous pouvez consulter le site internet qu'ont produit, conjointement, les intervenants de part et d'autre du lac, ou encore lire l'article de Vicky Gray à ce sujet! Sachez qu'en 2017, les organisateur ont aussi préparé un passeport pour vous aider à naviguer autour du lac et pour vous faire découvrir les attractions.

L’Ontario vous accueille à bras ouverts. Les ressources pour planifier votre escapade à moto abondent. Vous en trouverez plusieurs ici, mais visitez les sites internet du Nord ontarien et de Tourisme Ontario ou pour découvrir tout un éventail de parcours adoptés par les plus grands amateurs de motocyclette de la province! 

Articles en vedette