Destination Nord de l’Ontario présente des circuits dans 10 villes

Baladodécouvertes héberge 9 parcours nord-ontariens

À la découverte de l’héritage francophone du Nord de l’Ontario

Ce que vous découvrirez avec BaladoDécouverte



J’habite une petite ville du Nord de l’Ontario. Son histoire est étonnante, et souvent méconnue. Les Cris ont arpenté la rivière. Des prisonniers de guerre ont défriché ses terres. Des équipes d’architectes ont dessiné une ville fleurie autour de la rivière. On y a fait preuve d’invention, de détermination, de résilience.

Cette histoire étonnante m’a toujours fait penser que celle de chaque ville et village du corridor de la route 11 et du Nord de l’Ontario doit être tout aussi fascinante. Malheureusement, on ne connaît pas beaucoup l’étoffe de nos voisins.

Voilà que Destination Nord de l’Ontario lève le voile sur ces histoires locales. Dans la populaire application mobile BaladoDécouverte, des tours guidés mettent en vedette 10 villes et villages nord-ontariens, de Rivière-des-Français à Thunder Bay, décrivent leur histoire et leur caractère franco.

Chacun des circuits compte de 8 à 10 points d’intérêt, décrits en photo et en texte. On ne vous livrera pas ici tous les secrets de ces circuits interactifs guidés. On espère vous donner le goût d’aller les lire!

Le Grand Sudbury, la naissance du Nouvel-Ontario

Le Nouvel-Ontario : terre de promesses, terre d’explosions. Sudbury (N’Swakamok en ojibwé) s’est formée dès la fin des années 1800, et les francophones sont au rendez-vous très tôt. De la paroisse Sainte-Anne des Pins à la Place des Arts en passant par Frenchtown (le moulin à fleur), Sudbury nous livre des traces de son passé, mais aussi de son avenir. Ici, il y a du roc, mais aussi beaucoup de culture : c’est ici qu’a eu lieu la révolution culturelle des années 1970, celle qui aura des échos dans tout l’Ontario et qui donnera à l’Ontario français son drapeau.

Longueur du parcours : 2,6 km, avec une marche au centre-ville
À essayer : Flânez au centre-ville et découvrez les magnifiques murales créées chaque été lors du festival d’art urbain Up Here.

 

Guide historique de Dubreuilville

Dubreuilville, c’est un village fondé par cinq frères (les Dubreuil) qui suivaient les contrats de bois et rêvaient de fonder en pleine forêt un village canadien-français. L’histoire de cette collectivité fait sourire par sa candeur, sa singularité et l’esprit novateur de ses fondateurs. Tout ça a même valu une pièce de théâtre dans les années 1970. Tout autour, on trouve d’autres traces d’histoire presque effacées : une mine d’or abandonnée, d’anciens chantiers.

Longueur du parcours : 24 km, avec une marche dans le village
À essayer : Logez au Relais Magpie, où l’on ne lésine pas sur le service à la clientèle. Si vous avez besoin de bonnes bottes d’hiver, aussi, faites un saut au Home Hardware local et testez les bottes qui font la renommée de Dubreuilville!

Sur les rives du lac Témiscamingue

Le Témiscamingue (ou Temiskaming), ce sont des terres agricoles, un magnifique lac aux eaux profondes, des vallées et des falaises. On dit souvent, aussi, que c’est la rencontre de trois cultures. L’histoire du Témiscamingue est fascinante par sa diversité, et ce balado en fait foi. Visitez d’anciens postes de traite, goûtez la succulente camerise, constatez la richesse du sol. Ici, on croise des maîtres-draveurs, de riches miniers, des agriculteurs et des artistes!

Longueur du parcours : 43,23 km, avec des marches à Haileybury et à New Liskeard
À essayer : Si vous cherchez un endroit où loger, les Suites des présidents et leur île Farr vouée au glamping ont la cote. Pour la bière locale, Whiskeyjack vous propose de bonnes broues dont les noms évoquent la région.

Thunder Bay, la période française

Thunder Bay, c’est un écrin d’histoire! Par son nom d’abord, qui vient de la tradition ojibwée. Par les traces des explorateurs français, comme La Vérendrye et DuLuth, suivis des missionnaires. Par les pelletiers et les Voyageurs, qui s’arrêtaient à la tête du lac avant d’aller dans le continent. Un haut lieu de rencontre, dans le temps comme aujourd’hui!

Longueur du parcours : 150 km, avec une partie qui se fait bien à pied au centre-ville de Thunder Bay.
À essayer : Embarquez pour une croisière en voilier au soleil couchant sur le lac Supérieur avec le capitaine Greg Héroux de Sail Superior!

Histoire régionale de Kapuskasing et de Hearst

L’histoire de Kapuskasing et de Hearst repose sur l’exploitation forestière, mais elle cache aussi des surprises : ici, on a vécu la Première et la Deuxième Guerres mondiales plus intensément qu’ailleurs sur le continent, on y a vécu un conflit marquant profondément l’histoire syndicale canadienne. Et que dire de l’esprit d’entreprise!

Longueur du parcours : 112 km, avec une marche autour du soigné parc Riverside, à Kapuskasing
À essayer : Les fromages de la Fromagerie Kapuskoise, qui porte le nom de rivières et de lacs de la région!

North Bay : Mange, prie, aime

North Bay est une ville gourmande. Gourmande d’art, de terroir, de plein air. Ce parcours s’inspire du film Eat, Pray, Love pour vous faire découvrir les producteurs de la région, mais aussi des bâtiments qui évoquent l’histoire régionale, de la naissance des quintuplées Dionne à l’école Algonquin, une des premières écoles secondaires publiques de l’Ontario.

Longueur du parcours : 8 km, à faire à pied
À essayer : Le White Owl Bistro aime bien produire ses propres viandes, produits maraîchers, mais aussi s’approvisionner chez des producteurs locaux. Pour goûter le terroir, c’est ici! Il faut aussi aller admirer le lac Nipissing (dont le nom signifie petite étendue d’eau), reconnu pour ses couchers de soleil.

 

Nipissing Ouest

À Nipissing Ouest, on vous invite à jouer : vous voyez les éléments des panneaux de chaque village qui forme la municipalité régionale? Explorez Lavigne, Field, Sturgeon Falls et trouvez-les! À noter : il y aura de la poutine au menu, mais aussi du caviar. Rivière Sturgeon, esturgeon, caviar : une tranche d’histoire inusitée!

Longueur du parcours : 66 km, à faire en voiture, ou encore à vélo!
À essayer : La poutine, encore! Une rivalité entre les patateries de la Main est bien connue partout en Ontario, surtout dans le Nord. Vous préférez le café? Allez à la baie Minnehaha, visiter le comptoir de la brûlerie Twiggs. En saison, allez cueillir vos fruits à la ferme Leisure Farms!

 

*Balados à venir

Cochrane à motoneige

C’est à Cochrane qu’on a ouvert le premier concessionnaire de motoneiges en Ontario! Et qu’on a vendu le 3e Bombardier au Canada! Même, à Cochrane, il y a des ours polaires. Des vrais. Le circuit de Cochrane se fait en motoneige, et pour cause. Visitez le populaire canyon Abitibi, découvrez l’histoire de son barrage, découvrez le surprenant musée de la motoneige.

Longueur du parcours : à faire en motoneige.
À essayer : Allez chercher quelques biscuits en forme d’ours polaire à la boulangerie locale (à l’angle de la 4e Rue et de la 6e Avenue). Un très bon goûter à prendre dans sur le bord d’un sentier!

Rivière des Français

À venir

 

Des baladodécouvertes

On peut les lire en ligne ou encore précharger chacun des parcours dans votre appareil mobile pour les consulter hors connexion – ce qui peut s’avérer pratique par endroits!

Téléchargez BaladoDécouverte sur Apple ou sur Android. Vous pouvez aussi découvrir des tours guidés à leur catalogue en rejoignant leur page Facebook.

Si vous ne connaissez pas Baladodécouvertes, prenez le temps d’y jeter un coup d’œil. L’appli propose 255 visites en français au Canada, dont une cinquantaine dans des communautés francophones du Canada, à l’extérieur du Québec. On peut aussi découvrir plein de villes et villages : Whitehorse, Saint-Malo, Cacouna, Halifax, Old Orchard, Mashteuiatsh, Sainte-Julie ou Sainte-Adèle, Rouleauville (Calgary), Edmundston, Niagara-on-the-Lake…

Autres lectures suggérées