Des fromages artisanaux savoureux et remarqués!

Des fromages de Kapuskasing. Photo : Noëlla Nadeau, avec l'autorisation de la Fromagerie Kapuskoise

La Fromagerie Kapuskoise fait de l'effet... et du Morbier. Entre autres.

Norddelontario.ca vous présente des entreprises qui rayonnent, exploitées par des francophones



Les critiques sont unanimes : l’accueil est chaleureux, les fromages sont excellents. Née en 2015 dans une région peu habituée aux fromages artisanaux (outre ceux que développe Thornloe), la Fromagerie Kapuskoise a rapidement rayonné, et bien au-delà de la région immédiate : dans la province en entier, là où la tradition fromagère repose fortement sur le cheddar et le fromage de chèvre.

On peut se poser la question : si François Nadeau n’avait pas séjourné quelques mois en Chine, lors d’un grand voyage autour du globe à la fin de ses études universitaires, la Fromagerie Kapuskoise existerait-elle? C’est dans le Céleste Empire qu’il a fait un double constat : le pain et le fromage s’y font si rares et lui manquent cruellement!

Les fromages, faits de lait local, reposent sur du bois local! Photo : Noëlla Nadeau, avec l'autorisation de la Fromagerie Kapuskoise

Problème vite réglé, du moins en partie. Il a facilement réussi à préparer du pain. Cependant, l’exercice de fabrication du fromage s’est avéré nettement plus complexe. C’est ainsi qu’est née son idée de produire du fromage et, tant qu’à faire, le meilleur qui soit!

À peine rentré dans le Nord de l’Ontario où il a exposé ses intentions à sa famille, François Nadeau a replié bagages pour visiter quelques fromageries au Québec. Il a ensuite passé un an en Haute-Savoie (France) et y a appris l’art du fromage français.

 

Rapidement remarqués!

Son retour, des recettes plein la tête, il était prêt à les adapter aux laitages de sa chère région de naissance et à leur donner les noms ojicree des rivières qui la traversent.

Sont nés successivement le Kapuskasing (Morbier), l’Opasatika (Tomme), le Mattagami (Cantal), le Saganash (Ossau-Iraty), le Pagwa (Vachard), auxquels s’ajoute le fromage en grains. Et pour que ces fromages goûtent réellement le Nord, François Nadeau tient à s’approvisionner en lait local.

François et Emmanuel Nadeau au travail. Photo : Noëlla Nadeau, avec l'autorisation de la Fromagerie Kapuskoise

L’envie de livrer un fromage de style artisanal français et le souci de la perfection qui animent le fromager ne passent pas inaperçus.

Remarqués, notamment lors de la méga Foire royale d’hiver de l’Ontario, ses produits se sont imposés dans la sélection de fromages fins canadiens du restaurant pivotant de la Tour CN (amateurs, pour avoir une idée d’échelle, sachez qu’on y sert le Louis d’Or). En décembre 2016, moins de trois ans après le début de la production du Kapuskasing type Morbier, celui-ci s’inscrivait dans la liste des meilleurs fromages de l’Ontario, présentée par l’Alliance culinaire de l’Ontario. Mais aujourd'hui, c'est surtout le Mattagami 1 an et le Saganash, fait de lait de chèvre, qui attire l'attention, indique Denis Nadeau, le père du fromager, investi dans le développement commercial de l’entreprise familiale.

Le cœur de l’affaire

Les fromages de la Fromagerie Kapuskoise sont savourés, connus et aimés bien au-delà du territoire nord-ontarien. Aujourd’hui distribués d’Ottawa à Windsor, de Niagara à Sault-Sainte-Marie, à Toronto et un peu à l’extérieur de la province, c’est dans l’étonnante hacienda convertie en fabrique qui se dresse sur l’autoroute 11, à l’entrée est de Kapuskasing, que bat le cœur de l’entreprise familiale.

Photo : Samantha Bédard, celle qui vous accueille si chaleureusement!

Pendant que François Nadeau est à ses cuves, discret, ses proches veillent à l’administration et à l’accueil de l’établissement, prêts à faire déguster les fromages et à parler avec un enthousiasme bien senti des noms des fromages, de leur fabrication, des sources de lait, des aspirations du fromager, des projets, des défis du secteur.

Autour de la Fromagerie

Les gens d’la place, bien entendu, ont droit à cet accueil chaleureux, mais aussi les fonctionnaires et autres professionnels en déplacement… «C’est surprenant le nombre de clients réguliers qui viennent de Thunder Bay, de Toronto, du Québec, du Manitoba», croit Denis Nadeau. S’ajoutent les expatriés gourmands, en visite, venus chercher leur butin à leur arrivée - et à leur départ.

Et lors de votre prochaine visite à la Fromagerie, l’équipe pourra même vous suggérer quelques activités à pratiquer à proximité. Les Nadeau et leurs complices aiment beaucoup le ski de fond (les sentiers de Kapuskasing et d’ailleurs dans le Nord sont magnifiques), la pêche sur la glace, la chasse… «Mais depuis quelques années, nos loisirs se réduisent beaucoup à des rencontres familiales, partage le grand-père : Famille en croissance rapide!» À l’image de la Fromagerie.

Fromagerie Kapuskoise
376 chemin du Gouvernement Est, Kapuskasing
Tél. : 705 331-2177
fromageriekapuskoise.com

Autres lectures suggérées