Octobre dans le Nord de l'Ontario

Le parc Algonquin. Photo : Destination Canada

Activités coups de cœur et calendrier



Octobre! Vraiment, quel mois fantastique, pour le Nord de l’Ontario! L’automne nous sert de belles journées ensoleillées aux températures hyperagréables, les feuillages revêtent leurs magnifiques couleurs chatoyantes, les récoltes tirent à leur fin.

Les randonneurs vantent les couleurs, les odeurs et le son des forêts en ce temps de l’année. Les chasseurs parlent de cette période avec un enthousiasme débordant : ils passent de longues journées à l’air pur, et les soirées près du feu à savourer un bon ragoût, plein des légumes récoltés dans les dernières semaines. Les motoneigistes observent, l’œil brillant, les premières gelées qui font durcir ce qui deviendra la base des sentiers.

Et par-dessus tout, c’est le mois de l’Oktoberfest!

Les chutes Agawa. Photo : Conor Mihell

De belles randonnées

Octobre est une magnifique période aux yeux des randonneurs. Les grands espaces de Parcs Ontario attirent les foules. Par exemple, le parc Algonquin accueille des dizaines d’autobus de touristes venus observer les couleurs des forêts canadiennes.

Malgré cela, l’automne demeure la période idéale pour profiter du calme de la nature… et sans les mouches! Le Nord compte un très grand nombre de parcs tout aussi beaux que ceux du sud, super achalandés. En plus, ils sont parfois très près de la ville.

Les grands randonneurs qui ont contribué à NorddelOntario.ca ont particulièrement aimé la gorge Eau Claire près de Mattawa, les chutes Duchesnay de North Bay, le belvédère A. Y. Jackson de Sudbury, Killarney, les chutes Agawa (entre autres suggestions) près du lac Supérieur, le Sleeping Giant de Thunder Bay…

Décidément, dans le Nord, on aime les randos… et les chutes d'eau!

Pour vous aider à bien planifier, sachez que Parcs Ontario produit fidèlement son rapport de couleurs automnales. Vous pourrez ainsi choisir la meilleure fin de semaine pour voir les couleurs briller de tous leurs feux!

Photo : SPOMT OCTA

À la bonne vôtre!

Qui dit octobre dit Oktoberfest! Partir en randonnée, c’est l’occasion idéale de faire une tournée des grands ducs!

Dans le Nord de l’Ontario comme ailleurs, les microbrasseries ont la cote. De North Bay à Thunder Bay en passant par l’île Manitoulin, Sudbury, Sault-Sainte-Marie, le Témiscamingue, Timmins, vous trouverez d’excellentes bières brassées à partir de l’eau pure du Nord. Pour vous faciliter la tâche, NorddelOntario.ca vous a même concocté une route des microbrasseries.

En fait, nous devrions vous préparer une route randonnée et bières!

Les récoltes font aussi partie des traditions, en octobre. Les marchés publics tirent leur révérence, et les traditionnelles fêtes des récoltes s'imposent. Dans le Nipissing, celle des canneberges a lieu dans les sentiers du Musée Sturgeon River House. De l’autre côté de la rivière Sturgeon, à Leisure Farms, les champs de maïs se transforment en labyrinthe et ceux de citrouilles rappellent l’imminence de l’Halloween!

L'ancienne prison de Burwash. Photo : Mike Palmer

Pour avoir la frousse

Justement, parlons Halloween, parlons frissons! En plein milieu des champs dorés, les villages fantômes et les bâtiments abandonnés du Nord de l’Ontario font le bonheur des photographes amateurs de sensations fortes, à l’automne. La destination la plus connue est sûrement la région de Burwash, entre Sudbury et Alban. Mais il y a aussi la Nipissing Colonization Road qui propose son lot de découvertes. Ou Reesor. La liste est longue!

Vous préférez un meilleur encadrement que de partir seul à l’aventure? Dirigez-vous vers le centre des sciences de la terre Terre dynamique ou encore le parc historique du Fort William, où des activités d’Halloween vous attendent!

Pour observer la puissance de la nature, il y a aussi les grands vents qui soufflent sur le lac Supérieur. Fin octobre, vous pouvez même participer à un atelier de photographie de quelques jours pur saisir le lac dans toute sa furie.

Photo : Destination Canada

La chasse

Dans le nord de l’Ontario, octobre rime avec le début de la chasse à l’orignal. Les amateurs, ici, sont très, très nombreux. Le sport a longtemps eu mauvaise presse, mais les mentalités changent. Oui, il y a encore quelques chasseurs qui défilent avec la tête de leur prise sur le toit de leur camionnette, mais de plus en plus, le sport est perçu comme un acte de subsistance et pratiqué dans le respect de l'animal. 

L’homme panache – Réal Langlois de son vrai nom – est un passionné de chasse. Il s’est donné pour mandat de faire valoir les aspects positifs de cette pratique. C’est parfois difficile, mais sa façon de voir les choses est partagée par bien des gens du Nord.

Vitrine sur Norval Morrisseau

Si vous êtes à Sault-Sainte-Marie, sachez que d’octobre 2019 à janvier 2020, le musée des beaux-arts d’Algoma présente l’ensemble des œuvres de Norval Morrisseau issues de sa collection permanente. Elles aussi, elles sont hautes en couleur!

Autres lectures suggérées