Décembre dans le Nord

Photo : Jeff McGirr

Activités coups de cœur et calendrier



Décembre! L’hiver s’installe lentement mais sûrement dans le Nord. Dans les clubs de motoneige et de ski, les bénévoles s’activent, veillent à ce que les sentiers soient bien gelés. Ils dament la neige pour assurer une base solide, qui tiendra jusqu’en avril. 

C’est le temps de se mettre dans l’esprit des fêtes, si ce n’est déjà fait, et de sortir ses patins!

En attendant la saison de motoneige

La saison de motoneige approche à grands pas! Saviez-vous qu’en 2018-2019, elle a duré 17 bonnes semaines, en Ontario? Les sentiers étaient encore ouverts en mars 2020, mais la COVID a forcé leur fermeture prématurée... Cette année, on est prêt à toute éventualité, mais on vous invite à ne pas tarder à préparer votre motoneige et à acheter votre permis.

Avec la longueur de sa saison et ses sentiers larges et ininterrompus, le Nord se fait connaitre comme la meilleure destination de motoneige au monde. Nos motoneigistes globe-trotteurs le concèdent — à commencer par Michel Garon, grandement impliqué dans l’organisation de ce loisir au plan provincial, ou encore Yves Ouellet, rédacteur en chef de Motoneige Québec

En motoneige sur le lac Témiscamingue. Photo : Destination Ontario

En attendant que la saison soit lancée, que diriez-vous d’avoir un avant-goût de ce qu’elle nous réserve? Du temps froid, de la neige en abondance, ou des températures douces avec un peu de pluie? Jeff McGirr nous livre ses prédictions pour la 9e fois. Et les nouvelles sont bonnes.

Rendez-vous des artistes

Un rappel : Sudbury compte une galerie tout franco, la Galerie du Nouvel-Ontario. Le Nouveau Louvre, une campagne de financement qui met en valeur les artistes locaux, passe en ligne, cette année! Il s'appelle... Le Zoom Louvre! Les oeuvres, au coût de 200 $, sont en vente à partir du 18 décembre et la campagne se poursuit jusqu’au 15 janvier. 

Dans l’esprit des Fêtes

C’est à s’en lécher les babines! Alyssa Lafantaisie, originaire de Sturgeon Falls, a profité de la pandémie et du confinement du printemps pour cuisiner... et créer un blogue. Elle a préparé pour NorddelOntario.ca une liste des meilleurs desserts. Parfait pour les Fêtes! Les meilleurs carrés aux dattes!

Chasseur, il y a aussi Patrick Thibeault, l’animateur gourmand originaire de Kapuskasing qui nous a préparé une liste d’excellentes recettes pour les viandes de gibier qui se trouvent dans votre congélateur. C’est sur, les steaks dans le beurre sont excellents. Mais avec un peu de créativité, on peut amener ça à un tout autre niveau. Simplement, en plus!

Si vous préférez les plats à emporter, pensez fromages et bonnes tables! Cette année, L’Autochtone, à Haileybury, a attiré l’attention par son esprit d’invention et l’excellence de sa cuisine. N’hésitez pas à encourager les restaurateurs qui innovent! 

En 2020, quelques marchés artisans locaux se sont adaptés à la réalité COVID-19. 

Deux super activités ont dû être annulées en 2020 : Premières lueurs et Ignite the Fort. L’histoire brille de tous ses feux dans le village de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons avec ses Premières lueurs, ou à Thunder Bay, au fort historique William, un poste de traite reconstitué. Début décembre, l’activité Ignite the Fort, c’est l’occasion de se plonger dans l’histoire – et de profiter de l’observatoire sur place, avec la tombée de la nuit hâtive. Pour visiter les lieux, il faudra voir si le festival Voyageur aura lieu à la mi-février.

Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons ouvre ses portes quelques fins de semaine avant les Fêtes. Photo : Destination Ontario (Joey Panetta), 2016

 

Ajustez raquettes et skis! 

Si les sentiers de motoneige du Nord ont bonne réputation, les clubs de ski de fond aussi! Une constante entre ces pistes : les conditions climatiques ainsi que l’achalandage font en sorte que les conditions demeurent excellentes, même une fois le printemps arrivé. Et il y a des clubs de ski et de raquette dans presque toutes les communautés. À relever : ceux de Sault-Sainte-Marie et de Thunder Bay.

La raquette : un sport qui peut se pratiquer spontanément. Laissez les raquettes dans la voiture et partez à l’aventure! Photo : Destination Ontario (Goh Iromoto), 2013

 

Quelques centres de ski «alpin» existent aussi : Kamiskotia à Timmins, Baldy à Thunder Bay, Laurentian à North Bay, Searchmont à Sault-Sainte-Marie pour en nommer quelques-uns. Bien sûr, il s’agit de montagnes issues du Bouclier canadien, pas des Rocheuses, mais ça n’a pas empêché des Olympiens d’y faire leurs premières armes!

Sortez vos patins! 

Dans le Nord, le patinage est un sport indémodable! Bien des communautés aménagent des patinoires publiques extérieures, que les températures froides conservent de façon impeccable. L’expérience est bien meilleure que de patiner sous le toit d’un aréna! 

Mais le nec plus ultra du patinage, c’est bien de s’élancer sur un lac gelé! Certains, qui savent lire la glace et évaluer les risques, enfilent leurs patins et sautent sur un beau lac dégagé. D’autres, par prudence (et c’est tout à leur honneur), préfèrent les pistes entretenues. Sachez qu’il y en a une sur le lac Ramsey, à Sudbury — la piste linéaire fait 1,5 km et ouvre habituellement à la mi-janvier (la glace doit mesurer de 12 à 18 pouces, et il faut 2 à 3 semaines pour aménager le sentier) puis ferme à la mi-mars, selon les conditions climatiques. 

La piste linéaire de patinage de Sudbury. Photo : Destination Ontario (Goh Iromoto), 2013

À Kapuskasing, dont on soulignera le 100e anniversaire en 2021, le parc Riverside, qui s’illumine tous les mois de décembre, une patinoire de 30 mètres sur 30 mètres a été ajoutée à la liste des patinoires extérieures.

Le parc Arrowhead, au sud de North Bay, attire aussi la faune de Sudbury comme de Toronto. Il transforme un sentier de randonnée en patinoire de 1,3 km chaque année, de la fin décembre au début mars. Certains soirs, des tikis éclairent la promenade!

 

À venir…

En janvier, les sports d’hiver sont à l’honneur. Patinage, motoneige, raquette, ski de fond et ski «de pente», comme on dit dans le Nord… En plus, les aurores sont plus faciles à observer, comme la nuit tombe tôt. Le temps des Fêtes, c’est le moment idéal pour planifier vos escapades d’hiver!

Chose certaine, ne vous laissez pas rebuter par le froid. Le temps sec rend les sorties agréables. La pelure d’oignon est tout indiquée, puisque l’humidité, bien inférieure à celle qui caractérise la vallée du fleuve Saint-Laurent, les rives du lac Ontario ou de la baie Georgienne, ne traverse pas les vêtements. Il fait froid, et c’est tout. Un bon manteau, une tuque, un cache-cou, des mitaines, et le tour est joué. 

Vous trouverez d’autres suggestions dans l’article «Profitez pleinement de l’hiver nord-ontarien».

Bon début d’hiver!

Autres lectures suggérées