Novembre dans le Nord

Le lac Supérieur! Photo : Smedley, SPOMT 2013

Activités coups de cœur et calendrier



Novembre : certainement une saison entre deux, dans le Nord de l’Ontario. Les randonneurs regardent les prévisions dans l’espoir de faire une dernière randonnée. Les chasseurs profitent de la fin de la chasse. Les motoneigistes préparent les bases des sentiers.

C’est l’occasion de profiter des nombreux musées du Nord, mais aussi de deux évènements : le Village Noël et les grandes tempêtes qui soufflent sur le lac Supérieur.

Le Village Noël

Depuis 2014, New Liskeard prend des airs de Nouvelle-France, à la toute fin de novembre. Maisonnettes, personnages d’époque, tipis et foyers occupent alors les rues du centre-ville. Au cœur de l’évènement : des artistes et artisans qui vendent leurs produits en prévision des fêtes. Les rues Armstrong et Whitewood s’animent, et avec un peu de chance, la magie de Noël opère avec la chute d’une fine neige… «Y a de la stir», avait dit l’organisatrice Réjeanne Massie, à la première édition de 2014 : ça bouge! C’est le Village Noël Témiskaming.

Les rues du centre-ville de Temiskaming Shores s'animent, fin novembre : c'est le Village Noël!

Grands vents de novembre

Le lac Supérieur est toujours impressionnant : après tout, il s’agit du plus vaste lac d’eau douce au monde. Mais l’automne, cette mer intérieure libère toute sa puissance. En anglais, on appelle le phénomène Gales of Novemberles grands vents de novembre. Des ateliers de photographie sont offerts fin octobre, mais les photographes et les randonneurs peuvent se trouver une plage ou un sentier au sommet d’une falaise pour observer le lac dans toute sa furie. N’oubliez pas votre tuque et vos gants!

Photo : James Smedley, avec l'autorisation de Destination Ontario, 2013

Explorer les musées

On pourrait dresser une assez longue liste des musées d’histoire et des galeries d’art, mais la collègue Isabelle Gauthier a déjà présenté une sélection de quelques sites – dont le célèbre centre des sciences Science Nord de Sudbury.

Nommons quand même quelques galeries d’art. À défaut d’avoir la quantité des établissements nationaux, la qualité est au rendez-vous! À Sault-Sainte-Marie, à Sudbury, à Thunder Bay et à Timmins, les murs sont parés des œuvres d’artistes contemporains comme ceux du Groupe des Sept. C’est l’enchantement à tout coup!

La galerie d'Algoma : un condensé du Groupe des Sept! Photo : Andréanne Joly, 2015

Les artistes autochtones sont bien en vue, en particulier à Thunder Bay. Après tout, Norval Morrisseau, le père de l’école Woodland et membre du Groupe indien des sept, vient de la région. Un rappel : jusqu’en janvier, le musée des beaux-arts d’Algoma expose l’ensemble des œuvres de Norval Morrisseau issues de sa collection permanente.

Sachez que Sudbury compte une galerie tout franco, la Galerie du Nouvel-Ontario. Rappelons l'existence du Nouveau Louvre, une campagne de financement qui met en valeur les artistes locaux et dont la 24e édition se déroulera du 23 novembre au 21 décembre 2019.

Le Nouveau Louvre, en 2018. Photo : avec l'autorisation de la Galerie du Nouvel-Ontario

Les amateurs d’histoire seront bien servis. Sault-Sainte-Marie est un bon exemple de ville à visiter, avec tous ses sites historiques. D’anciens forts de traite sont animés à Nipissing Ouest (le Musée Sturgeon River House) et près de Thunder Bay (le vieux Fort William, un village reconstitué). Encore, le musée de Kirkland Lake présente, dans la maison d’un ancien millionnaire au destin rocambolesque, un panorama de l’histoire du Nord. En fait, partout des musées déballent l’histoire locale, qui est récente autant qu’étonnante. Il en a fallu du front aux pionniers pour affronter les forces de la nature et s’établir dans le Nord! 

Autres lectures suggérées