Bouffer le nord : région d'Algoma

Illustrations : Kinnon Elliot

Une liste des plaisirs gourmands à inscrire à votre parcours

Tant qu’à manger, soyez gourrmand!



Vous planifiez un voyage dans l’une des zones côtières de l’Ontario, soit la région d’Algoma. Vous longerez la rive nord du lac Huron, tournerez à droite à Sault Ste. Marie et continuerez jusqu’à Wawa le long des rives du lac Supérieur. Les Grands Lacs ça donne faim. Du moins, c’est ce qu’on m’a raconté.

Alors tant qu’à manger, vaut mieux bien manger! Voici donc une petite liste des spécialités locales à ne pas manquer. Mes propres aventures gastronomiques en garantissent l'authenticité.Vous planifiez un voyage dans l’une des zones côtières de l’Ontario, soit la région d’Algoma. Vous longerez la rive nord du lac Huron, tournerez vers le nord à Sault Ste. Marie et continuerez jusqu’à Wawa le long des rives du lac Supérieur.

Les Grands Lacs ça donne faim. Du moins, c’est ce qu’on m’a raconté. Alors tant qu’à manger, vaut mieux bien manger! Voici donc une petite liste des spécialités locales à ne pas manquer. Mes propres aventures gastronomiques en garantissent l’authenticité.

Spanish

Comme il n’y a que trois éléments dans une poutine, chacun doit être excellent. Les frites maison doivent être dorées et croustillantes. Le fromage ne devrait pas être râpé. Seules les crottes de fromages bien fraîches sont acceptables. Au Lucky Snack Bar de Spanish, une institution locale depuis 1969, l’élément gagnant est la sauce à poutine faite à base de poulet! Commandez-vous donc une grosse poutine et allez la déguster à la marina. Pantalons extensibles obligatoires, coucher du soleil facultatif mais fortement recommandé.

La poutine du Lucky 7. Vous voyez la sauce, hein?! Photo : Lucky 7

Blind River

Un peu à l’ouest de Spanish, vous arriverez au village de Blind River. J’ai un petit itinéraire à vous recommander. Commencez au 17 Restaurant avec une omelette géante. Pour le dessert — oui, c’est ok de manger du dessert avec votre déjeuner — rendez-vous à A Touch of Home. C’est à trois portes de votre premier arrêt. Demandez un rouleau à la cannelle.

Comme vous êtes au cœur de Blind River, c’est un temps idéal pour visiter les boutiques et digérer. Mais ne traînez pas trop longtemps! Il y a un autre arrêt gastronomique à faire. En saison, rendez-vous au Butterfly Grill pour un fish and chips. Les quantités sont limitées et ça part comme des petits pains chauds. Voilà pourquoi il faut se dépêcher. Et ne vous inquiétez pas des queues d’écureuil qui sont au menu. Elles sont délicieuses.

Bruce Mines

Entre Blind River et Sault Ste. Marie, vous traverserez Bruce Mines. C’est petit. Mais ne passez pas tout droit. Ce village cache un secret : des brioches à la cannelle aussi grosses que votre tête. Elles sont au Bobbers Restaurant. Arrêtez pour déguster. Vous me remercierez tantôt.

Prêt pour Sault Sainte-Marie? Voici un classique, chez Breakfast Pig. Mais on devient rapidement inventifs. Photo : Breakfast Pig.

Sault Ste. Marie

Vous êtes enfin arrivé à Sault Ste. Marie, à la croisée du lac Supérieur, du lac Huron et à quelques pas du lac Michigan. Mais ce ne sont pas seulement les cours d’eau qui se croisent ici. Les cultures font de même. Voici donc un petit tour du monde gastronomique.

Nous commençons en douceur avec des œufs bénédictine au Breakfast Pig. Comme le porc vient de fermes locales, je vous recommande le Notorious P.I.G. C’est cochon. Oui, le jeu de mots est voulu.

Après le déjeuner, nous nous tournons vers la cuisine japonaise. Les meilleurs sushis de SSM se retrouvent au Shogun Sushi. Ou vous pouvez aussi choisir la cuisine italienne. Les panzerottis du Aurora’s Restaurant sont spectaculaires. Leur pâte dorée et frite vous fera faire de très beaux rêves. Les sushis et les panzos, ça ne vous parle pas? Que diriez-vous de la cuisine indienne chez Tandoori Gardan? Commandez une sélection de curry, mais, surtout, une grande pile de pain naan à l’ail.

Mais qu’est-ce que je raconte?! Pourquoi choisir? Vous êtes en voyage! Gâtez-vous! Allez partout!

 

Wawa

À Wawa, après avoir pris le selfie classique avec la statue de l’outarde, votre estomac gargouille. Ce n’est pas un petit creux. C’est un gros creux. J’ai la solution parfaite pour vous. À 20 kilomètres à l’est de Wawa, il y a le village de Hawk Junction. Vous allez entrer au restaurant The Big Bear et vous allez commander un burger. Et là, décrochez votre mâchoire car c’est un monstre qu’on vous apportera. Un monstre qui remplira votre creux, c’est vrai. Mais un monstre tout de même.

Un monstre! Photo : Big Bear

Pow wows de la région

Comme vous êtes dans le nord de l’Ontario, il y a une expérience culturelle à ne pas manquer. Les pow-wow des communautés autochtones! Toujours avec l’estomac en premier, je vous présente les nish tacos. Une spécialité anishinabé, vous trouverez des nish tacos à tous les pow-wow de la région. Ces petites délicatesses sont faites de viande hachée assaisonnée et recouverte de laitue, de tomates, de fromage, de haricots et de crème sûre. Jusqu’ici, rien de trop exotique. Ce qui rend ces tacos spéciaux est la base de pain frit, une variante dorée de la traditionnelle bannique. Gardez un œil sur les pages des Premières Nations Garden River, Michipicoten et Sagamok pour trouver un pow-wow sur votre chemin… et des tacos!

Autres lectures suggérées