Défi Strongman de Dubreuilville

Photo : Priscilla Pilon

Une compétition internationale dans un village nord-ontarien

Petit village, gros bras



Visiter Dubreuilville en plein été c'est bien, mais de le faire à la mi-septembre c'est encore mieux! Cette communauté du Nord ontarien marque la fin de l'été avec une compétition d'hommes forts de calibre international.

Inscrivez-le à votre calendrier : les 13 et 14 septembre 2019, le rendez-vous des gros bras est donné à Dubreuilville!

Photo : Priscilla Pilon, 2015

Un tour de force depuis 2002 

Année après année depuis le début des années 2000 (exception faite d'une relâche en 2018), le village francophone a su livrer une compétition d'envergure. «C'est une idée d’il y a 18 ans», lance le coprésident du comité organisateur du Strongman Challenge, Réjean Raymond. «On peut organiser une compétition d'hommes forts de niveau international même dans une petite communauté. Le succès vient avec l'expérience et le produit que l'on a donné au cours des années : les gens ont adoré leur expérience et veulent revenir», enchaine-t-il.

Dubreuilville a même été l'hôte du Championnat canadien à deux reprises, en 2015 et 2016. L'équipe de tournage RDS était de la partie pour immortaliser l'évènement et la diffuser dans le reste du pays.

Photo : Priscilla Pilon, 2015

Place aux maitres

Cette année, la compétition nationale se déroule à Plantagenet, en même temps que l'évènement de Dubreuilville. La compétition d'hommes forts de la petite communauté du nord doit donc changer un peu sa recette. Douze athlètes (hommes) de plus de 40 ans tenteront de décrocher le titre. Huit hommes forts du Canada, trois des États-Unis et un de la Lituanie se mesureront aux autres lors de sept épreuves :

  • Le levé du billot (280 lb), pour le plus de répétitions;
  • Le soulevé de voiture (car deadlift) (600 ou 800 lb), pour le plus de répétitions;
  • La trainée de trois poches de sable (275 lb chaque) sur une distance de 75 pieds en 75 secondes;
  • Le tir du camion (1600 lb) bras par-dessus bras en position assise sur une distance de 85 pieds;
  • La marche de l'auto (880 lb) sur une distance de 85 pieds;
  • Le lancer de six sacs de sable (35, 40, 45, 50, 55 et 60 lb) au-dessus d'une barre de 15 pieds;
  • Le mélimélo : pierres d'Atlas (275 lb) sur un pilier de 54 pouces, marche du fermier (350 lb par main) sur une distance de 50 pieds et bascule du pneu (900 lb) (faire basculer le pneu deux fois).

Photo : Priscilla Pilon, 2015

Place aux femmes

La compétition ne serait pas la même sans la présence de femmes fortes. À ses débuts, le comité organisateur lança le défi d’un concours amical aux femmes de la communauté et aux visiteuses. Mais depuis plusieurs années, de véritables femmes fortes font le voyage pour participer aux compétitions de Dubreuilville. D'ailleurs, une participante de 2019, Haley Randall, a battu le record canadien (femmes) pour le soulevé de terre (deadlift) avec 545,6 lb. Selon M. Raymond, la compétition des femmes sera très féroce cette année. Voici leurs épreuves:

  • Le levé du billot (150 ou 200 lb);
  • Le soulevé de voiture (400 ou 500 lb)
  • Le tir du camion avec harnais (8000 lb), sur 85 pieds
  • Le mélimélo: marche du fermier (170 lb par main) sur une distance de 50 pieds, marche du cadre (frame carry) (350 lb) sur une distance de 50 pieds et tir de traineau (350 lb) sur une distance de 50 pieds.

Photo : Priscilla Pilon, 2015

Le coprésident du comité organisateur du Strongman Challenge avoue que certaines femmes étaient déçues d'apprendre que la compétition nationale se déroulait en même temps, puisqu'elles voulaient participer aux deux. «L'une des participantes préfère tout de même se rendre à Dubreuilville. Son mari a déjà fait compétition ici à quelques reprises et elle s'est exprimée haut et fort: 'l'endroit où il faut être, c'est Dubreuilville!'», raconte M. Raymond. 

Volet jeunesse

L'évènement présente aussi un volet jeunesse. Les enfants du niveau élémentaire pourront participer à quelques épreuves, dont la bascule d'un pneu et la poussée de la brouette. On mise ici plutôt sur la participation que sur le poids!  

Photo : Priscilla Pilon, 2015

Organiser sa visite

En 2019, l'entrée à l'évènement est gratuite pour tous et le tout se déroule dans l'aréna. Une foire commerciale se tient également à l’étage et le groupe Obsession offre un spectacle le vendredi soir.

Pour ce qui est de l'hébergement, le Relais Magpie affiche déjà complet, M. Raymond suggère deux autres options pour les visiteurs: le Outdoorsman Motel à Wawa (à 72 km de Dubreuilville) et le Normandy Lodge sur l'autoroute 17 vers White River (à 38 km).

Pour une fin de semaine haute en adrénaline et émotions fortes, c'est un rendez-vous à Dubreuilville, la petite communauté francophone et accueillante du Nord ontarien où vous trouverez la liberté, l'aventure et la motivation!

Autres lectures suggérées