Sortez des sentiers battus

À la voile sur le lac Supérieur, ou une nuit dans un phare? Que choisirez-vous?

Découvrez les activités originales à pratiquer dans le Nord l'été

Rouler. Pagayer sur les grandes rivières. Dormir dans un phare. Redécouvrir les quintuplées Dionne.



Le nord de l’Ontario, c’est l’occasion de pratiquer des activités uniques en leur genre. Le territoire est tellement vaste et ses paysages, diversifiés — il y a l’immense lac Supérieur, les basses terres de la baie d’Hudson et des villes industrielles qui ont poussé en pleine forêt boréale.

Et si, cet été, vous exploriez le Nord? Longues soirées et aurores boréales en prime…

(Cette chronique a fait l’objet d’une entrevue à la radio de Radio-Canada. À écouter ici!)

La maison des jumelles Dionne... à une autre époque! Photo : Marius Ouellette

1. Le NOUVEAU musée des quintuplées Dionne 

En 2019, le musée aménagé dans la maison où sont nées les quintuplées Dionne, en 1934, a rouvert ses portes au public. Une véritable victoire pour les soucieux d’assurer la survie de ce pan de l’histoire franco-ontarienne et qui ont travaillé avec acharnement à ce projet pendant quelques années.

La maison a été déménagée à l’été 2018 sur les rives du lac Nipissing, près du site du musée d’histoire locale @Discovery North Bay.

Visiter le musée Dionne, c’est découvrir toute l’industrie touristique et commerciale qui s’est développée autour des fillettes, tout en encourageant les bénévoles locaux et en profitant des rives du lac Nipissing, de ses activités et de ses célèbres couchers de soleil!

Les lacs sont beaux et grands, dans le Nord! Essayez une croisière! Photo : SPOMT 2010

2. Le phare PORPHYRY sur le lac Supérieur

Le phare de l’île Porphyry (un parc provincial) offre un point de vue unique sur le lac Supérieur et le Sleeping Giant! L’île se situe près de Thunder Bay, de l’autre côté de la péninsule que forme le célèbre parc provincial à la silhouette de géant étendu dans le plus vaste lac d’eau douce au monde.

Depuis quelques années, un groupe de bénévoles assure l’activité sur le site. Il prépare le logement dans les bâtiments attenants, assure l’entretien du phare où l’on peut grimper, veille aux sentiers pédestres. On leur souhaite de prendre le temps de se reposer un peu sur les plages de sable noir de l’île!

Ce n'est pas le phare Porphyry, mais celui des Rossport, aussi sur la côte nord du lac Supérieur. Photo : SPOMT, 2000

Il faut 90 minutes (et environ 160 $) en zodiac pour atteindre l’île. C’est dire la tranquillité des lieux! Pour absorber encore plus ce «silence» nature, Sail Superior propose une traversée en voilier, en plus d’une myriade d’autres forfaits.

Les groupes sont les bienvenus. Douze personnes peuvent monter à bord du zodiac de Sail Superior, et le site compte quelques chambres aménagées. Des retraites de yoga et d’écriture (en anglais pour le moment) sont aussi au calendrier.

Sail Superior : un capitaine sympathique, une expérience magique!

3. En canot en direction de la baie James

Oui, dans le Nord, il y a les Grands Lacs. Il y a aussi les occasions de croisière sur le lac des Bois, le lac Ramsey, le lac Nipissing. Mais combien d’aventuriers préfèrent les excursions en kayak ou une bonne descente en canot?!

La Missinaibi fait partie des destinations que les grands canoteurs nord-ontariens aiment! Ils reviennent les yeux pétillants et parlent des eaux qui s’élargissent et des grandes plages de galets dont ils ont profité en chemin.

Pour les personnes qui se sentent peu à l’aise d’organiser une telle aventure, deux mordus offrent leurs services de guides professionnels.

En canot dans les grandes rivières du Nord : une aventure pour se dépasser! Photo : Dany Gratton

De Smooth Rock Falls, André Bernier des Aventures L’esprit du Nord propose des expéditions en canot voyageur sur la rivière Abitibi jusqu’aux chutes New Post. En cours de route, il vous fera découvrir un ancien poste de traite, vous chantera des chansons à répondre qu’entonnaient les voyageurs sur les mêmes eaux. Dany Gratton de Wilderness Guided Tours, lui, vous fera plutôt voir des camps de trappeur sur la rivière Missinaibi.

Les forfaits d’été coûtent de 80 $ à 110 $ pour la journée.

La rivière Abitibi et ses bancs de sable. Photo : Andréanne Joly

L’hiver, les deux guides offrent des forfaits motoneige pour se rendre à la baie James.

4. les chemins forestiers FULL BLAST

Les amateurs de sports motorisés suivent attentivement un projet en plein développement : Aventure Nord.

Depuis quelques années, cinq municipalités à forte majorité francophone joignent leurs efforts afin de faire connaître les endroits les plus propices pour la pratique de sports motorisés – quad, côte à côte, moto enduro et motoneige hors piste. Sur le site, vous trouverez des cartes téléchargeables, et les concessionnaires et les locaux (presque tous propriétaires de quad ou de côte à côte) seront d’excellents conseillers pour connaître les meilleurs chemins à emprunter, selon la saison.

Sachez qu’il est possible de tracer une grande boucle autour de Cochrane, Smooth Rock Falls, Kapuskasing, Hearst, Dubreuilville et Timmins en moto hors route. Des centaines de kilomètres de joie!

5. Sur roues, mais sans moteur : le cyclisme

Le cyclotourisme attire beaucoup de touristes dans le sud de la province. On pense au canal Rideau, au canal Welland, à Niagara. Le sport fait des petits dans le Nord.

Par exemple, la Great Lakes Waterfront Trail qui longe le fleuve Saint-Laurent et le lac Ontario, pousse vers le Nord, en direction du lac Huron, jusqu’à l’île St-Joseph, tout près de Sault-Sainte-Marie, une destination prisée.

S’ajoute maintenant la véloroute Voyageur, un tracé de 645 km qui s’étire d’Ottawa à Sudbury. Le parcours est en plein développement, et certains tronçons comportent déjà de la signalisation et des installations. C’est le cas du secteur de Nipissing Ouest.

Ici, les cyclistes n’ont pas à partager la Transcanadienne 17 avec les automobilistes. Le parcours emprunte plutôt des chemins de campagne, entre champs agricoles et rivière des Français. Les cyclistes d’expérience affirment que les automobilismes sont habitués à partager la route, notamment avec le bétail et l’équipement agricole.

Le long de la route, on trouve des kiosques avec des Noëlville, Lavigne, Sturgeon Falls, Astorville, Bonfield, Eau Claire et Mattawa.

De plus, la véloroute Voyageur est à l’état d’aménagement dans les secteurs de Callander et de North Bay.

Une vue sur Sudbury qu'on ne peut voir qu'à vélo! Photo : SPOMT (Goh Iromoto), 2011

6. Le TOUR du lac Témiscamingue

Depuis 2017, les organisations touristiques autour du lac Témiscamingue proposent des itinéraires thématiques qui se doublent d’un passeport aventure, que vous pouvez visionner et remplir sur mobile, télécharger ou obtenir dans différents kiosques sur la boucle. Tous les détails ici!

L’aventure vous réserve des musées locaux, des galeries d’art, des sites historiques, des parcs et des sentiers de randonnée, une vingtaine d’haltes pour découvrir une région comme il se doit!

En plus de vous offrir une merveilleuse escapade, le passeport vient avec un bonus : les étampes obtenues dans 12 des 20 différentes attractions touristiques vous rendent admissible au tirage d’un forfait ou des paniers de produits locaux.

Photo : passeport du lac Témiscamingue

Autres lectures suggérées