Accros de la moto, votre terrain de jeu par excellence...

Patrick Bouchard en expédition de motoneige.

Les sites touristiques exploités par des francophones

Norddelontario.ca vous présente des entreprises touristiques de calibre exploitées par des francophones.



Il arrive parfois aux Nord-Ontariens de quitter le Nord, d’esquiver le froid et les bancs de neige, mais une fois que l’on goûte pleinement aux plaisirs que nous apportent les quatre saisons nord-ontariennes, il est difficile de s’en passer. Particulièrement si on les découvre en pleine forêt, en véhicule motorisé ou avec Patrick Bouchard, un sympathique guide de Dubreuilville, qui a fait de sa passion une profession et qui livre une expérience nord-ontarienne authentique.

Patrick connait son terrain de jeu du bout des doigts et prend grand plaisir à dévoiler ses coins préférés, qui dévoilent une variété de paysages. L’expert se retrouve en plein dans son domaine, là où se croisent aventures en plein air et véhicules motorisés.  

Il connait Dubreuilville et ses environs comme le fond de sa poche et offre différentes tournées guidées sous la bannière Pat’s Wilderness Adventure Services (PWAS) : en hiver, il enfourche sa motoneige et va à la pêche sur glace, et à l’arrivée du printemps, c’est au tour des quatre roues (des VTT-quad), des motos et de la pêche.

Les excursions se doublent bien d'une bonne partie de pêche! Photo : PWAS

Bien que Patrick offre ses services de guide depuis quelques années seulement, son expérience des pistes (et bien au-delà des pistes) remonte à bien plus longtemps. « Ça fait depuis que je marche que j’ai une machine entre les mains. J’adore ça — je sais où aller et quand y aller. J’en ai fait du millage : Ontario, Québec — en moto, en quatre-roues. Je sais de quoi je parle et le monde est intéressé à ce vécu », raconte l’expert.

Une diversité d’expériences

Quelle chance que de pouvoir savourer pleinement les quatre saisons dans le nord de l’Ontario ! Les belles feuilles colorées de l’automne, les sentiers de neige en hiver, l’éveil de la faune et de la flore au printemps et la diversité des sentiers en été — les amateurs de sports motorisés de la région sont vraiment choyés.

La région de Dubreuilville-Hearst... capitale de l'enduro? Photo : PWAS

Habituellement, Patrick organise une journée ou deux avec ces aventuriers. Il accompagne les motoneiges, les quatre-roues, les côte à côte et les motos double usage — ces dernières gagnent en popularité en Ontario comme ailleurs. Ça vous dit de pêcher  ou de chasser la perdrix ? Voilà d’autres options qu’offre PWAS à sa clientèle loyale.

Ce qui ne l’empêche pas de faire des randonnées plus longues, comme une de cinq jours et demi en motoneige où il a parcouru plus de 2000 km entre Dubreuilville, Chapleau, Timmins, Cochrane, le canyon Abitibi et Hearst, un parcours particulièrement sympathique car plus 40 % de la population y est francophone.

Les paysages varient, dans cette région entre les dénivelés des côtes du lac Supérieur et le pays plat du corridor du Nord ontarien. Photo : PWAS

« En motoneige, il y a plusieurs sites que je peux montrer : la vieille mine, des chutes... ce genre de trésors cachés que tu ne vois pas si tu restes sur le sentier. On les explore et ensuite on continue notre trajet. En quatre-roues c’est le même principe, mais on a accès à plus, car il y a des places où je ne peux pas aller en hiver, comme l’ancien moulin et la rivière Magpie », nous explique l’aventurier. Différentes boucles sont offertes selon la saison et c’est ce qui pousse les touristes à revenir dans le coin et découvrir le paysage sous un angle différent.

Patrick avoue aimer particulièrement la motoneige. « Le meilleur, c’est quand les touristes viennent faire de la motoneige quelques jours et qu’ils décident de rester un jour de plus pour faire de la pêche sur glace. Certains n’ont jamais fait ça de leur vie ! Quand ils y goûtent, c’est incroyable. C’est toute l’expérience de vie que tu as avec ces gens-là et c’est ce qui donne le goût de continuer », admet-il.

Un bon guide, avec une bonne prise! Photo : PWAS

Idéalement, ces amateurs d’aventure et de plein air arrivent avec leur propre véhicule – il y a amplement d’espace pour stationner les remorques dans le coin –, sinon ils peuvent s’attendre à payer le gros prix pour la location et les assurances. Pour ce qui est du reste, PWAS et le Relais Magpie auquel il est associé peuvent dépanner : le service loue des casques et des vêtements d’extérieur, et une fois le printemps venu, des côte à côte. 

Pourquoi PWAS, pourquoi Dubreuilville ?

Une connaissance approfondie de la région est indispensable pour vivre une expérience optimale. Mais le service offert par Patrick Bouchard va bien plus loin. Les gens qui sont passés par Dubreuilville et qui ont eu recours aux services de Patrick Bouchard vantent le sens de l’organisation et la joie de vivre du guide. Son service se démarque, dit-on.

Photo : PWAS

« C’est cette satisfaction du client à la fin de la journée qui fait que j’aime faire ce que je fais, révèle le guide. Quand tu vois que ton client est satisfait, heureux, il te donne une poignée de main avant de partir et se dit chanceux d’avoir fait ça, je me dis : ma job est faite ! »

« J’ai toujours du fun et s’il arrive quelque chose, ce n’est pas grave. Je reste positif et je suis toujours de bonne humeur. C’est à partir de ça que j’ai pu monter mon service, car si tu ne donnes pas ton 110 % à la clientèle tu vas en perdre », évalue l’expert.

Un vrai « petit Québec »

Séjourner dans un village comme Dubreuilville est enchanteur. Il y a bien des avantages à être loin des grands centres. « Il n’y a pas beaucoup de régions comme ça où les gens vont venir et se sentir comme chez eux. Ici, personne ne laisserait jamais tomber personne. Par exemple, on a des gens qui arrivent ici — ils ne couchent même pas au Relais Magpie, ils ne sont que de passage dans nos sentiers — et on leur trouve les pièces dont ils ont besoin pour leur véhicule, s'ils tombent en panne. Tu ne verrais pas ça ailleurs. J’adore faire ça et je me mets à leur place : si ma machine brisait, j’aimerais bien que le monde m’aide », reconnait-il !

Tentant de mieux se faire connaître sur le marché québécois, Patrick a participé à quelques salons de la moto au Québec sous la bannière Aventure Nord, une destination de sports motorisés où il assure un service de guide. « Même si les bannières sont en français, les Québécois craignent qu’on ne parle qu’anglais parce qu’on vient de l’Ontario. Mais on leur explique : dans le nord de l’Ontario, tu n’es pas obligé de parler un mot d’anglais ! J’ai des clients qui doutaient au début, mais ils sont venus et ils n’en revenaient pas. Ils me disent : 'Aye! Comment ça que tu parles comme nous autres ?' », relate en riant le guide franco-ontarien.

Le produit est encore plus intéressant pour les touristes puisque ce n’est pas seulement une destination qui leur est présentée, mais bien tout un corridor de villages francophones – Aventure Nord – et une riche gamme de terrains. « S’ils peuvent venir pour faire cinq communautés, c’est bien plus intéressant. C’est pour ça qu’entre Hearst et ici, il y a une autre entreprise qui veut commencer à faire du guidage et à guider du monde à moitié chemin. Moi, je vais aller les chercher pour prendre le relais », annonce M. Bouchard. Cette nouvelle alliance entre les deux guides donnera une meilleure expérience aux touristes.

La crème de la crème nord-ontarienne

Patrick Bouchard arrime ses services avec ceux du Relais Magpie. Lorsqu’il n’est pas dans les sentiers, il est derrière le comptoir du centre de villégiature, conçu par un amateur de sports motorisés pour les amateurs de sports motorisés. Muni d’un garage chauffé pour les motoneiges et même d’un « man cave » au sous-sol, plusieurs décrivent cet endroit comme le 5 étoiles du nord de l’Ontario.

Le Relais Magpie : une destination en soi! Photo : PWAS

Le Relais Magpie et les services guidés de M. Bouchard reçoivent que des messages positifs sur TripAdvisor : la quasi totalité des évaluateurs leur décernent une note de 5/5, soit excellent – les autres lui ont réservé une note de 4/5, soit très bon...

Selon les critiques sur TripAdvisor, Patrick Bouchard y offre un service à la clientèle qui dépasse les attentes, comme dans son service de guide : « Le moindre que l’on puisse dire de Patrick, c’est qu’il a complètement dépassé ce à quoi l’on s’attendait. Il est très accueillant et social. Il s’est fendu en quatre pour nous aider lorsque nous étions mal pris, même lorsque l’on n’avait pas recours à ces services », témoigne l’un des nombreux évaluateurs.

On peut parler d’une véritable perle rare.

Pat’s Wilderness Adventure Services
Dubreuilville (Ontario)
Tél. : 705 852-0974
www.pwas.ca

Autres lectures suggérées