Un arrêt à Kingston

Le marché de Kingston

Connaissez-vous le Kingston franco?



À 290 km de Montréal et à 260 km de Toronto, Kingston, « la ville de calcaire » est un endroit tout indiqué pour prendre une pause de la très achalandée  (et insipide) 401. Ville charmante, avec sa place du marché et son fort, voici quelques conseils pour la découvrir... et couper un peu la route!

Français virtuel à Kingston

Profitez de votre passage à Kingston pour tester le circuit virtuel de Stones, une belle initiative d’étudiants de l’Université Queens portant entre autres sur l’histoire francophone de Kingston. 

Les visiteurs armés de téléphone intelligent ou iPad peuvent aller sur le site www.stoneskingston.ca, sélectionner Carte/texte/audio (français) (onglet Histoire francophone) puis cliquer sur les marqueurs jaunes pour obtenir des informations sur divers lieux ayant marqué l’historique des francophones de la ville.

On apprend qu’au coin de King et Princess, le restaurant aux murs de vieilles pierres Chez Piggy (à la belle terrasse cachée) était l’atelier du maçon François-Xavier Rocheleau, venu de Trois-Rivières dans les années 1790. On découvre qu’il était responsable de la construction de la première église de pierre, catholique, de Kingston (détruite depuis) qu’on appelait « the French church ». Il y avait aussi Montreal Tavern, que les locaux appelaient « the old French tavern », et le quartier français de Picardville, qu’on appelait « the French Village », où se sont installés des nobles, des officiers français et des canadiens-français en 1798. 

Plage en bonus

Grass Creek Park comprend une plage, un grand terrain de jeux au bord de l’eau et Maclachlan Woodworking Museum. Il est à 20 minutes de route à l’est de Kingston. (Si vous arrivez de l’autoroute 401, vous prendrez la sortie #632 Joyceville Road, puis Hwy 2 vers l’est, à la gauche, direction Woodworking Museum, pour atteindre de parc.)

Après votre visite, demeurez sur Hwy 2. Vous traverserez un bras d’eau du Saint-Laurent pour arriver dans la vieille partie de Kingston.

Kingston 5 Sheep Dog Trials Nathalie Prezeau

Trains, bateaux et canons

Pendant que vous y êtes, sachez que sur un circuit de moins de 30 minutes de marche près de l’eau dans la vieille partie de Kingston se trouve une série d’attractions qui capteront l’intérêt des jeunes amateurs de trains, bateaux et canons!

Confederation Park (au pied de Brock Street) est une ancienne gare de triage hébergeant une grande locomotive; dans Memorial Park (10 minutes plus loin), on peut visiter le Marine Museum of the Great Lakes at Kingston et son brise-glace de la garde côtière; tout près, dans le Pump House Steam Museum, s’activent des pompes antiques et de trains modèle réduit sur une grande piste intérieure; puis (à cinq minutes de là) se trouve un intriguant système de canon rotatif au 3e étage du Murney Tower Museum.

Notez qu’au sud-ouest de Confederation Park, vous trouverez Dianne’s Fish Shack & Smokehouse, un restaurant sympathique au menu appétissant et à la jolie terrasse.

Vous aimez les chiens?

Nous avons la sortie idéale pour vous! Une compétition unique et amusante est tenue chaque année dans le grand Grass Creek Park, juste à l’est de Kingston : Kingston Sheepdog Trials, se déroulant au début d'août.

Dans ce championnat de chiens bergers, on a la chance de voir des chiens compétitionner pour mener le plus rapidement des moutons dans leur enclos. Et puisque l’événement comprend une foule d’autres activités impliquant des chiens bien dressés, le site est envahi de visiteurs à quatre pattes de toutes les races.

Difficile de trouver des bêtes plus enthousiastes et en osmose avec leur maître! Les Dock Dogs font des sauts en longueur dans une grande piscine en courant après la « baballe » lancée par leur coach. Les chiens agiles zigzaguent entre les poteaux, encouragés par leur entraineuse. Dans de petits enclos, des chiots adorables attendent leur futur maître. Les amoureux de chiens s’en mettent plein la vue.

Kingston 3 Nathalie Prezeau

Photo : Nathalie Prézeau

Autres lectures suggérées