Balade à moto sur la magnifique route des cerisiers en fleurs de Niagara

Les cerisiers en fleurs du Niagara...

Une excursion toujours populaire

La période de floraison est courte, mais vaut vraiment le détour!



This article is also available in English

Le mois de mai a toujours été un mois spécial pour moi, même avant de faire de la motocyclette. Sans dire que c’est le mois où je suis arrivée sur terre, il y a dans l’air une énergie palpable comme si la vie jaillit après un long hiver froid et sombre. En grandissant sur la ferme familiale dans Niagara, je sais que les cycles de la nature gouvernent nos vies et aussi notre fortune. Mai symbolise le déploiement tant attendu des couleurs, l’agitation des nouvelles pousses et le désir irrésistible d’explorer notre environnement.

Bien que je n’y demeure plus, il n’y a pas de meilleure manière de démarrer une saison que de conduire à travers ces pittoresques terres agricoles de l’Ontario pendant la floraison. C’est bien mieux que l’aromathérapie!

Heureusement que Dame Nature n’a pas programmé toutes les floraisons au même moment. Les idiosyncrasies climatiques créées par la position de la péninsule entre les lacs Érié et Ontario font que les arbres fruitiers fleurissent à Niagara-on-the-Lake environ une semaine avant le reste de la région. De plus, chaque fruit, même chaque variété, a son propre horaire et sa propre garde-robe griffée soigneusement choisie. Jolis en rose et déjà fleuris, les abricotiers commencent la procession. Pour ne pas être en reste, les cerisiers éclatent dans une manifestation de leur atour d’un beau blanc au rose pâle. Puis, les pêchers, les nectariniers, les poiriers, les pruniers, les pommiers et les vignes suivent.

Cette boucle, qui commence à Beamsville, fait 110 km. Elle est parfaite pour une balade d’un jour qui éveillera vos sens, selon le gré de dame Nature.


Plan agrandi de la route des cerisiers du Niagara 

Dirigez-vous dans la région de Beamsville. Si vous êtes sur l’autoroute Queen Elizabeth (QEW), sortez à la rue Ontario, continuez au sud jusqu’à la route régionale 81, aussi nommée rue King, et tournez à l’est. Vous suivrez un circuit historique qui surplombe des vergers fertiles au nord. Du côté sud se trouvent les terrasses plus basses que l’escarpement du Niagara, le foyer des vignobles et des établissements vinicoles de réputation mondiale.

Lorsque vous aurez descendu la dépression de Jordan, vous aurez envie de vous dégourdir les jambes. Il y a beaucoup de stationnements gratuits, de bancs et des tables à pique-nique aux environs du point de repère Butterballs où vous pouvez commander un dîner et aller en excursion le long du ruisseau Twenty Mile. Quand vous serez prêt à reprendre la route, continuez à l’est en montant la colline par une route sinueuse, mais aussitôt que vous arriverez au sommet, soyez prêt à virer au sud par la 9e rue. Fourchez à droite alors que ça devient chemin Glen qui vous conduit à travers l'aire de conservation Balls Falls. Cet ancien hameau coloré était une des premières colonies industrielles de Niagara; il met en valeur l’histoire et l’écologie de la région. Aussi tentant que ça puisse être d’arrêter, revenez-y quand vous aurez plus de temps. Il y a d’autres floraisons à voir.

L'aire de conservation Balls Falls (BallsFalls.ca)

En sortant de Balls Falls, arrêtez au chemin Victoria avant de tourner plein sud dans la Péninsule. Une fois arrivé à la route 20, tournez à l’est et essayez de repérer la légendaire entreprise Clare’s Cycle qui a soufflé ses 60 bougies en affaires. Maintenant, notez la différence des arbres dans cette plus haute élévation – vous êtes au pays des pommes.

Au chemin Effingham, tournez vers le sud. Admirez la vue panoramique du lac Ontario sur cette route qui zigzague, traverse la région agricole et descend des terrasses.


La route Effingham (Windingquest)

La prochaine section offre une transition de paysages entre l’ouest de Niagara et Niagara-on-the-Lake. Au chemin Pelham, virez à l’est et restez-y pour un petit moment, le temps de contourner la banlieue et ensuite, manœuvrez prudemment votre moto dans un virage qui descend abruptement au terrain plat Jackson’s Flats; conduisez en haut et autour en passant le moulin Morningstar Mill situé aux chutes Decew et poursuivez le long du lac Gibson. Dirigez-vous vers le nord sur le chemin Beaverdams, à l’est sur la route 58 et vous passerez alors dans le tunnel du canal Welland prêt à virer au nord sur le chemin Taylor. Ici encore, vous serez ébloui par une vue incroyable du canal Welland, Niagara-on-the-Lake, le lac Ontario et même Toronto par temps clair.

Tournez au nord et conduisez brièvement sur l’avenue Glendale et puis sur le chemin York. Peu importe la marque commerciale de votre moto, arrêtez à Clare’s Harley-Davidson si ce n’est que pour vivre l’expérience du restaurant Diana Sweets sur place.

Clares HD Niagara Photo : Clare's Harley-Davidson  

Le « Di » était un repère important au centre-ville de St. Catharines avant sa fermeture en 1996, mais on en a gardé et entreposé l’ameublement. Clare’s l’a récupéré et placé méticuleusement dans un petit resto. C’est un endroit qui saura vous ramener dans le temps. Quand vous lisez les initiales inscrites dans les banquettes, prenez un instant pour imaginer les amours d’adolescents qui sont nées ici. (Fermé le dimanche)

Maintenant dans la région de Niagara-on-the-Lake, vous ne pouvez pas vous tromper pour votre choix de route dans le but de voir les floraisons. En tournant à l’est lorsque vous sortez de Clare’s, vous pouvez continuer tout droit vers la promenade Niagara avant de tourner au nord ou prenez une des concessions montant au nord. Le chemin Four Mile Creek est une bonne option qui vous mènera au chemin Lakeshore. Ici, les vignobles abondent, donc si votre cellier est vide, voici l’occasion de faire le plein avec des crus que vous ne trouverez probablement pas ailleurs – gardez la dégustation pour une autre visite.Tourism Niagara Wine Country

Photo : Tourism Niagara 

Continuez l’immersion alors que vous vous dirigez à l’ouest le long du chemin Lakeshore encore. Ne terminez pas votre tournée des cerisiers sans arrêter au bar laitier Avondale, chemin Stewart. Depuis 1956, des centaines de milliers de gens visitent chaque année cet endroit où la crème glacée est produite sur les lieux mêmes. Assis dehors avec la toile de fond rurale d’une ferme en activité, dégustez votre saveur favorite. Avant de retourner à l’autoroute Queen Elizabeth pour aller à la maison, savourez le Niagara et tout ce qu’il vous a donné.

Avondale Dairy Bar Foodspotting.com

Photos : Avondale Dairy Bar et Foodspotting 

Le climat du Niagara a habituellement quelques degrés plus élevés qu’ailleurs dans le Centre-Sud de la province – une raison parfaite pour commencer votre saison de moto ici.

Suivez cette même route entre juillet et septembre quand elle est bordée de kiosques à fruits qui présentent la récolte sortie de ces bourgeons.

Autres lectures suggérées