Mes suggestions de visite de mon trou!

Sudbury, c'est la ville du gros cinq cennes!

Mathieu Pichette en ajoute sur Sudbury

L'animateur vous fait découvrir l'endroit où il a grandi.



Si vous n’avez pas lu mon premier article sur Sudbury, vous vous demandez sûrement d’où ça vient ce titre-là. Et si vous avez lu mon premier article, vous pensez sûrement que ce titre manque d’originalité puisque c’était la dernière phrase de l’article. Bref, ça part mal mon affaire! Et si en plus vous n’avez rien lu et que vous êtes atterri sur cet article parce qu’il y avait les mots «suggestions» et «trou» dans votre recherche internet… ben j’espère que vous cherchez un blogue qui offre des conseils sur l’achat d’une excavatrice!

Toujours est-il qu’on m’a demandé d’écrire un deuxième article de 600 mots afin de vous faire quelques suggestions de visite qui vont vous convaincre d’aller à Sudbury. Ça tombe bien, j’ai des dizaines de suggestions! Mais comme je viens déjà de gaspiller 134 mots à écrire cette intro, je ne vous en donnerai que trois. Voici donc…

Mes quelques suggestions de visite de Sudbury en moins de 466 mots!

(Faut que j’apprenne à faire des titres plus courts) …en moins de 454 mots!

Toutes les grandes villes touristiques ont leurs «incontournables». On les appelle comme ça parce que ces sites se retrouvent dans tous les pamphlets touristiques de la ville. Et parce que d’habitude ils sont gros, alors on peut difficilement les contourner. Ben à Sudbury, c’est pareil!

Le «gros cinq cennes»

Ça vous tente de voir une pièce de monnaie de neuf mètres avec la face du roi Georges VI? Ben, allez voir ça quand même! Les enfants vont adorer et les autres ne pourront s’empêcher de prendre une photo à côté de cet imposant cinq sous de 1951 commémorant la découverte du 200e anniversaire de la technique d’isolation du nickel. Y’a de quoi prendre une photo! Pas juste à cause de l’affaire d’isolation du nickel, mais aussi parce que c’est la plus grosse pièce de monnaie au monde! Pis c’est quand la prochaine fois que vous allez voir du p’tit change de treize tonnes!

La grosse cheminée

Tant qu’à être devant le gros cinq cennes, regardez autour de vous, au loin. Voyez-vous la grosse cheminée là-bas? Ben c’est la deuxième plus grosse du monde! Cette immense tour de 380 mètres a été construite pour rejoindre les courants d’air qui éloignent le dioxyde de soufre de la ville. Une technique efficace. Sauf quand y’a pas de courant d’air... Tiens, je viens de comprendre pourquoi, lorsque je jouais dehors, l’air goûtait parfois le soufre.

Fait intéressant: À une époque où la cheminée était moins performante et émettait beaucoup plus de matière polluante, la compagnie minière qui en était propriétaire offrait de repeindre la voiture des résidents à proximité de la cheminée, si la carrosserie de leur véhicule rouillait prématurément! Apparemment.  *Ici, si j’avais un avocat, il me dirait: «Mathieu tu ne peux pas écrire ça». Mais comme je n’en ai pas, je l’ai écrit, mais j’ai ajouté, à la fin de ma phrase, le mot «apparemment». C’est un mot qui m’évitera toute poursuite, apparemment.

Terre dynamique

Comme vous êtes toujours sur le site du gros cinq cennes à vous demander si l’air goûte quelque chose, profitez-en pour visiter Terre dynamique, un musée sur la géologie! Bon, dit de même ç’a pas l’air excitant, mais comme Science nord (un autre «incourtournable»), c’est une exposition interactive. Vous pourrez, entre autres, descendre dans une mine ou encore, faire bouger, d’une seule main, une grosse boule de granit de trois tonnes! Non mais, on en a-tu des grosses affaires à Sudbury!!

Et le meilleur…

Bien sûr, le meilleur des «incontournables», c’est assurément le –– woups. 603 mots. Ahhh… Bon ben coup donc, on a fait pas mal le tour de mes «incontournables».

Je vous reviens avec ma liste des «contournables»!

Autres lectures suggérées