À l’affût de l’histoire :

Le centre des sciences Science Nord de Sudbury

tournée des musées du nord-est de l’Ontario



Pleine de rebondissements, l’histoire du nord de l’Ontario mérite d’être préservée et partagée. Au nord-est, la colonisation de ses terres immenses et ses succès miniers teintent son histoire d’une couleur unique. Découvrez-là en visitant les nombreux musées voués à immortaliser ce riche héritage.

North Bay

Porte d’entrée du nord ontarien, North Bay a été fondée dans l’esprit de conquête de la fin du 19e siècle. En 1882, le train arrive sur la rive nord du lac Nipissing. John Ferguson en descend et décide que l’endroit a du potentiel. Il achète 288 acres, s’y installe et bientôt d’autres familles se joignent à lui pour former les balbutiements de la ville dynamique qu’est aujourd’hui North Bay. Les habitants de cette municipalité profitent des avantages urbains tout en jouissant d’un lien très près de la nature.

Nipissing SPOMT 1998

Musées à découvrir :

De façon originale, le musée @Discover North Bay propose des tours guidés « hantés » en racontant des histoires sombres et en visitant des lieux sinistres. Des randonnées de ville axées sur les bâtiments historiques sont également proposées, les témoins indéniables du développement de la ville.

Le musée des jumelles Dionne : Véritable phénomène médiatique, la naissance des quintuplées en 1934 a redonné espoir à une nation aux prises avec la dure réalité de la Grande Dépression. Des centaines de milliers de personnes ont fait le trajet pour visiter les sœurs Dionne, subjuguées par ce miracle de la nature encore jamais répété. Le musée, situé dans la maison originale où sont nées les quintuplées et où vivait la famille Dionne, regroupe des objets d’enfance, photos, illustrations ainsi que de nombreux articles qui témoignent de l’ampleur de la fascination du public pour les fillettes. À noter : le musée a été déménagé à deux pas de @Discovery North Bay en 2018.

Autre source d’histoire préservée, le musée Nipissing Township Museum propose un inventaire d’outils utilisés par les pionniers, une maison datant de 1880 ainsi qu’une église de rondins et plusieurs autres éléments de vie des premiers colons. Le musée lui-même est situé dans une église méthodiste construite en 1882.

Cobalt

Le nord-est de l’Ontario a connu plusieurs booms miniers, tant pour l’or que pour d’autres métaux. La ville de Cobalt a connu une « ruée vers l’argent» au début des années 1900 qui a mis l’Ontario à l’avant-plan à l’échelle internationale. Ce village né de la découverte du précieux métal produisait plus de trente millions d’onces en 1911 ! Les mines ont été en opération jusqu’en 1930 pour ensuite graduellement s’éteindre.

Le musée minier de Cobalt retrace cette histoire tout en présentant une grande sélection d’objets d’argent. On peut ensuite suivre les parcours historiques, qui s’arrêtent dans plusieurs sites miniers. Non loin, la ville de Virginiatown naquit sous l’affluence de Cobalt dans les mêmes années. Célèbre pour la mine Kerr Adison (fermée dans les années 90) elle fut le site jadis du plus riche gisement d’or en Amérique du Nord. Un monument commémoratif rend hommage à ce passé et la Virginiatown Heritage House présente des objets miniers et des documents d’époque.

Sudbury

Dans un paysage rocheux parsemé de quelque 300 lacs, Sudbury, la plus grande ville du nord de l’Ontario, a beaucoup à offrir sur le plan culturel. Hébergeant la plus grande communauté francophone hors Québec, il est facile d’y trouver du divertissement en français.

Musées à découvrir :

Les sciences sont à l’honneur avec Science Nord, un lieu interactif qui dépasse la simple appellation de musée. Regroupant un centre des sciences, une salle IMAX, un planétarium, une galerie de papillons et une grande salle d’exposition, c’est un divertissement éducatif pour toute la famille. Des films touchant les sujets de l’espace sont projetés sur un dôme de plus de huit mètres.

À l’ombre du Big Nickel, cette immense pièce de 5 sous, symbole de l’abondance du nickel qui a fait la réputation de l’industrie minière de la ville, Terre dynamique est une autre attraction instructive sur les sciences de la terre. À la fine pointe de la technologie, les lieux inspirent à l’observation avec la galerie de la Terre, qui explique l’impact d’une météorite qui a créé le bassin de Sudbury, le tout présenté à l’aide d’une séquence vidéo projetée sur une carte 3D. Ajoutez le coin des cailloux, un globe flottant de trois tonnes et un théâtre avec écran haute définition et les sciences deviennent un divertissement.

Les musées du patrimoine regroupent quant à eux quatre bâtiments qui abritent les diverses influences sociales et économiques qui ont façonné Sudbury. Documents audio et vidéo rendent cette histoire accessible.

Élément clé du développement nordique, les chemins de fer ont liés les communautés et alimenté les villages pendant longtemps. Revivez cette période au musée ferroviaire Railroad Heritage Museum de Sudbury où vous pourrez voir une locomotive à vapeur et plusieurs objets des années 1930. Des salles sur les trains, les mines et la transformation du bois expliquent l’importance de ses industries pour le secteur.

Elliot Lake

Jadis la capitale mondiale de l’uranium, Elliot Lake a fièrement retracé son histoire dans le Nuclear Mining Museum. L’établissement présente une imposante collection d’équipement de sauvetage minier ainsi qu’une galerie de portraits - Le temple de la renommée du secteur minier canadien - de personnes d’importance dans le secteur des mines.

Autres lectures suggérées