Niagara-on-the-Lake

Niagara-sur-le-lac, que de charme!

Lieu d'escapade parfait



Vin, cyclotourisme : Niagara-on-the-Lake est un lieu d'escapade parfait, accessible facilement, en voiture comme en train. Sylvie Ruel nous en livre les secrets.

Niagara-on-the-Lake est la ville la plus charmante de la péninsule du Niagara. Cette petite ville, qui fut capitale du Haut-Canada de 1791 à 1796, est située sur la rive sud du lac Ontario, à l’embouchure de la rivière Niagara, frontière naturelle entre le Canada et les États-Unis. Comme elle se trouve à une vingtaine de kilomètres de Niagara Falls, on a ajouté «on-the-Lake» à son nom afin d’éviter la confusion avec l’autre.

Jolie!

Incendiée durant la guerre de 1812, lorsque les États-Unis ont déclaré la guerre à l’Empire britannique, la ville a été reconstruite avec d’élégantes maisons de style anglais, qui lui donnent cet air si «british». Sa rue principale est bordée de nombreuses boutiques, restaurants et hôtels, dont le fameux hôtel Prince of Wales, une oasis d’élégance victorienne, où on peut s’arrêter pour prendre le «afternoon tea». Derrière cette artère achalandée, de belles demeures s’alignent le long des rues ombragées et plusieurs d’entre elles ont pris la vocation d’auberges et de B&B. Mais le site d’intérêt majeur est le lieu historique du Fort George, où étaient postées les troupes britanniques durant les hostilités de 1812. Aujourd’hui, des personnages en costume d’époque y font des reconstitutions historiques. Pour en apprendre davantage sur cet événement marquant de l’histoire, on peut se joindre à des tours guidés dans la ville et faire une visite au musée de la Société d’histoire de Niagara.

Pause sur le bord du Lac Ontario Ruel

Parfaites escapades d'une fin de semaine

Niagara-on-the-Lake est l’endroit idéal pour une escapade de fin de semaine : on peut séjourner dans de charmants B&B ou des auberges romantiques, se faire dorloter dans des spas, faire un tour de bateau sur la rivière Niagara, déguster la cuisine des chefs réputés accompagnée des vins locaux et terminer la soirée au théâtre. La ville est en effet l’hôte du Festival Shaw, qui a lieu d’avril à octobre. On y présente, dans les trois théâtres de la ville, de nombreuses pièces tirées de l’œuvre de George Bernard Shaw et de ses contemporains.

Du cyclotourisme

Les amateurs de vélo sont aussi choyés; ils peuvent emprunter la « Greater Niagara Circle Route », un circuit de 140 kilomètres reliant quatre voies cyclables à travers la région de Niagara. Ce circuit est fort diversifié et ceux qui veulent faire le grand tour au complet peuvent s’arrêter pour la nuit dans un B&B recommandé par Cycle & Stay Niagara. On s’occupe de transporter les bagages.

Ceux qui préfèrent une escapade d’une journée peuvent simplement rouler sur la « Niagara River Recreation Trail », qui relie Niagara-on-the-Lake à Fort Érié, sur 55 kilomètres. Il s’agit de la plus belle portion du circuit : la piste longe la rivière Niagara qui est bordée d’une végétation luxuriante et de quelques vignobles.

Et le vin, bien entendu

Ce n’est un secret pour personne : la région de Niagara est réputée pour ses vignobles. On en compte une bonne cinquantaine à Niagara-on-the-Lake. Ils sont ouverts en tout temps et des événements de tout genre s’y tiennent tout au cours de l’année, tel son fameux Festival des vins de glace qui a lieu durant les fins de semaine de janvier. C’est toute la ville qui prend des airs festifs pendant ces week-ends où on célèbre le précieux liquide produit par les vignerons-artisans de Niagara-on-the-Lake, qui contribuent à faire du Canada le premier producteur mondial de vin de glace.

Pour en savoir plus

Un organisme francophone veille à la promotion touristique de la péninsule du Niagara. Consultez son site ici!

Combien d'autres aventures vous attendent en Ontario?  Découvrez-le sur le portail du Nord ontarien!

Autres lectures suggérées