Top 7 - les choix culturels de Tanya Lapointe

Le musée McMichael, pour découvrir les plus grands peintres canadiens.

Voir l'Ontario culturel



L'Ontario regorge d'institutions culturelles qui nous font découvrir le théâtre, la danse, les arts visuels, la musique et même l'humour.

C'est là que Tanya Lapointe a eu la piqûre pour les arts. Cette journaliste télé parcourt le monde pour assurer la couverture culturelle d'ICI Radio-Canada, notamment les Oscars et le Festival de Cannes mais ses racines sont d'abord franco-ontariennes.

Voici les 7 endroits qui ont marqué son parcours.

7 - La nuit sur l'étang

Pour savoir ce qui se fait en musique francophone en Ontario, il faut participer à « La nuit sur l'étang ». Ce festival est non seulement un centre névralgique de l'industrie mais aussi l'occasion de faire la fête.

La grande famille musicale se rassemble chaque hiver à Sudbury pour une programmation étoffée, qui comprend des artistes établis mais aussi ceux de la relève.

Au fil des ans, j'ai assisté à des prestations mémorables, entre autre, de Deux Saisons, En Bref, Swing et Stef Paquette.

6 – Le MIFO

Situé à Orléans, le MIFO (Mouvement d'implication francophone de l'Ontario) permet de voir tout au long de l'année, les artistes francophones les plus en vus au Québec et en Ontario.

Le MIFO a du flair. La preuve, c'est que dans les années '90, j'ai assisté aux spectacles de Véronic Dicaire (avant qu'elle devienne imitatrice), de l'humoriste Patrick Groulx (devenu animateur) et de Pierre Lapointe (au début de sa carrière).

Encore aujourd'hui, le MIFO attire la crème (de la crème) des artistes de tous genres, de Michel Louvain à Radio Radio, en passant par les Improtéines.

5 - Le Festival de la Curd de St-Albert

La « curd », pour les non-initiés, c'est le fromage en grain produit par la fromagerie de St-Albert, près de Casselman dans l'Est ontarien.

Tous les ans, on y propose non seulement un festin de fromage mais une programmation artistique allant du rockeur Dan Bigras à l'humoriste Jean-Thomas Jobin.

Si vous voyagez entre Ottawa et Montréal sur la 417, suivez les indications bien en vue pour la fromagerie et son festival.

4 - Les Jeux franco-ontariens

Les Jeux franco-ontariens ont lieu chaque année dans une ville ontarienne différente. En 2019, dirigez-vous vers le Grand Sudbury du 17 au 20 mai 2019.

La FESFO, qui organise ce rassemblement scolaire, m'a fait prendre conscience de la richesse de mes racines francophones.

Je recommande cet événement à tous les jeunes du secondaire parce qu'on y passe une fin de semaine mémorable. Parmi mes souvenirs marquants; chanter à tue tête la légendaire chanson « Notre Place » de Paul Demers, l'hymne des Franco-Ontariens.

Sherwood SPOMT Sander 1998

Muskoka est la région de villégiature par excellence, en Ontario. SPOMT, Sherwood Inn.

3 - La région de Muskoka

J'ai habité en Ontario pendant plus de 10 ans et j'en découvre encore ses trésors.

En 2014, j'ai eu un coup de coeur pour la région de Muskoka avec ses lacs, ses forêts et sa vie estivale.

À Port Carling, ne manquez pas l'expérience culinaire du restaurant Grand Electric. Le menu est simple et savoureux avec ses inspirations mexicaines. Installée directement sur le quai, la terrasse permet d'observer les bateaux et le coucher de soleil (ouvert seulement à partir de mai).

Il y plusieurs hôtels à proximité dont l'imposant Rosseau Resort mais j'ai préféré le contexte plus intime du Sherwood Inn.

2 - La Collection McMichael

La première exposition que je me souviens d'avoir visitée, c'est celle de cette galerie située à Kleinburg, au nord de Toronto et à l'est de Newmarket.

C'est là que j'ai découvert, à l'âge de 9 ans, l'important regroupement d'artistes ontariens reconnu comme le Groupe des Sept.

La collection permanente comprend 6000 oeuvres de Tom Thompson, du Groupe des Sept et de leurs contemporains. Elle comprend aussi une section dédiée à l'art des Premières Nations et des Inuits.

1 - Le Théâtre du Nouvel Ontario

Le Théâtre du Nouvel Ontario (le TNO pour les intimes!) est une référence en matière de théâtre pour les francophones de la province.

J'y ai vu et entendu les textes de Patrice Desbiens et de Michel Tremblay pour ne nommer que ceux-là.

La programmation propose chaque année des créations franco-ontariennes mais aussi des pièces qui ont suscité l'intérêt jusque dans les théâtres montréalais. 

Autres lectures suggérées