Kayak dans la réserve de la biosphère de la baie Georgienne

EXPLORERS’ EDGE

Préparez votre aventure en kayak!
BOOK NOW

L’île Franklin offre de nombreuses options accessibles pour passer deux jours à pagayer.



L’idée était de partir quelques jours entre mères et filles. Restait à savoir ce que nous allions faire et où nous rendre. Il était clair que nous voulions quitter les distractions de la ville pour nous ressourcer et nous amuser ensemble. Lors de nos recherches, nous avons découvert l’existence d’un espace sauvage, juste au nord de Toronto, dans la région parfois appelée l’Explorer’s Edge. Facile d’accès pour nous toutes, à seulement deux heures de route de la ville, ce lieu regorge de rivières, de lacs et de paysages vierges. Nous avons ensuite choisi notre mode de transport : le kayak.

Lorsque nous commençons les préparatifs de notre aventure entre mères et filles, les moins expérimentées se montrent les plus enthousiastes. Quatre d’entre nous vont pagayer pour la première fois, et pourtant, il est hors de question de jouer la prudence en restant à l’abri sur les lacs intérieurs. Nous sommes d’accord : nous affronterons les eaux plus agitées de la baie Georgienne. D’une superficie de 15 000 kilomètres carrés, cette anse jalonnée d’îles ressemble à un gigantesque enfant que le lac Huron porterait sur son dos.

Nous jetons notre dévolu sur l’île Franklin, à un jet de pierre de la ville de Parry Sound. Située en plein cœur de la vaste réserve de la biosphère de la baie Georgienne, plus grand archipel d’eau douce au monde avec 30 000 îles, elle est accessible et pourtant restée largement à l’état sauvage. Longue de six kilomètres, cette partie émergée du bouclier précambrien recèle une multitude d’anses et de petits lacs entourés de pins au tronc penché sous la force des vents. Sa roche couleur pêche est également sillonnée par d’innombrables chenaux. Les eaux vives de la baie Georgienne frappent ses rives, tandis que les lointaines silhouettes des minuscules îles Mink offrent une bien maigre protection.

Au moment de notre départ du havre Snug, les patrons du Gilly’s Restaurant (célèbre pour son poisson frais-frites) regardent notre flotte d’un œil envieux. Ce n’est peut-être pas uniquement la vue du havre paisible étincelant sous le soleil de juin qui attire leur attention. Peut-être remarquent-ils également les chaleureuses embrassades entre Marg et Emma, les larges sourires affichés par Jo et Kaydi, et les tresses blondes assorties que nous portons ma mère et moi.

« Le meilleur cadeau entre une mère et sa fille est d’apprécier la compagnie de l’autre et de vivre les mêmes aventures », précise Jo un peu plus tard, pendant qu’elle aide Kaydi à préparer une montagne de roulés aux légumes et d’éclairs au feu de bois.

Après à peine une heure de traversée, nous dressons notre camp de base à l’extrémité sud de l’île. La vue est splendide : les tours rouge et blanc des phares du havre Snug et du rocher Red, les dos de baleine en granit des rochers Savage et le calme irréel des eaux vives du lac remportent tous nos suffrages.

Le lendemain, nous pagayons vers le nord le long de l’île Franklin, grimpant les falaises pour sauter dans l’eau fraîche, nous dorant au soleil sur les pierres polies et admirant les amphithéâtres naturels creusés dans la roche ancienne. Un serpent qui nage à l’avant du kayak d’Emma ondule vers un haut-fond chauffé par le soleil. Son corps brun et or et la « sonnette » au bout de sa queue confirment qu’il s’agit d’un massasauga, dont l’espèce est menacée.

Le dernier matin, une brume fine nous enveloppe et un vent de sud-est souffle à 15 nœuds, balayant l’étendue d’eau qui sépare notre camp du havre abrité. Je crains que cette traversée houleuse ne douche l’enthousiasme des autres, mais les mères continuent à bavarder joyeusement sous les éclaboussures projetées à l’avant de leur embarcation. J’entends une bribe de leur conversation : quelqu’un vient de proposer que cette fin de semaine en kayak entre mères et filles, au début de l’été, devienne une tradition.

Locations de kayak : en fonction de votre destination, vous pouvez louer des kayaks chez White Squall (baie Georgienne), Killarney Outfitters (baie Georgienne), Swift Outdoor Centre (baie Georgienne), Liv Outside (Muskoka) et Muskoka Paddle Shack (Muskoka).

Excursions en kayak : Sea to Sky Expeditions (excursions de 5 jours dans la baie Georgienne), Voyageur Quest (excursions de 3 à 5 jours dans la baie Georgienne), Wolf Den Expeditions (excursions de 5 jours dans la baie Georgienne) et Liv Ouside (excursions de 2 heures à Muskoka).

Featured articles