6 conseils pour bien vivre l'hiver dans le Nord-Est

Embrassez l'hiver. Prenez soin de vous.

Le Nord-Est de l'Ontario : tant à redécouvrir



Vous avez été super créatif, depuis presque deux ans. Vous avez profité de l’été. Vous avez redoublé d’originalité lors des périodes de confinement. Et maintenant, l’hiver est bien installé. Gageons que vous n'avez pas envie d'être encabané.

Vous cherchez des idées pour passer un hiver à la fois zen et excitant. Ça tombe pile. L’hiver, c’est LA saison du Nord. Oui, il fait froid — mais sec. Le ciel d’hiver du Nord est magnifique, clair, immense. De jour comme de nuit.

NorddelOntario.ca vous a préparé une liste de choses à faire pour vous faire du bien. Dehors!

AVIS AUX VOYAGEURS : L’Ontario encourage tous les voyageurs à faire preuve de prudence et à respecter les consignes de santé publique. Il est important de pratiquer la distanciation physique, de se laver les mains fréquemment et de porter un couvre-visage non médical là où il est obligatoire de le faire ou là où la distanciation physique pose un défi.

Essayez la planche!

Avez-vous déjà fait de la planche? Du «ski de pente»? On pourrait croire qu’en plein bouclier, les centres sont peu élevés. Mais saviez-vous que deux des trois plus hauts sommets de l’Ontario se trouvent dans le Nord? Dans le Nord-Est, beaucoup de plus petits centres (à Mattawa, North Bay, Elliot Lake, Larder Lake, Sudbury, LivelyTimminsMoonbeam et ailleurs) sont parfaits pour l’initiation au ski et à la planche. Souvent, vous aurez aussi l’occasion de «faire de la tube» ou de la raquette.  

En ski à Sudbury! Photo : Destination Ontario (Goh Iromoto), 2013

Prenez l’air

C’est sûr que les paysages d’hiver valent, à eux seuls, une sortie en raquette ou en ski. Ce sont des sports parfaits pour rester en forme et éliminer les calories des galettes et des tartelettes au beurre auxquelles vous goûterez ou que vous avez goûté pendant les Fêtes. 

Blague à part, la forêt boréale rend la pratique des sports d’hiver conviviale parce que les grosses dénivellations se font assez rares. La forêt capitonnée par la neige est tranquille. Les lacs gelés sont un véritable miroir pour le soleil d’hiver. Le ciel est d’un bleu pur. Bonus : la neige facilite l’observation des traces de loup, de chevreuil et d’orignal.

Le patin, évidemment! Un classique. Ça vaut au moins une sortie par hiver. Photo : Destination Ontario (Goh Iromoto), 2013

Beaucoup de clubs locaux de ski et de raquette sont tenus de main de maître par des bénévoles dévoués (et en forme!). Souvent, ils offrent la location d’équipement à bon marché. 

Parcs Ontario loue aussi des skis de fond et des raquettes, mais ses activités sont passablement réduites, l’hiver : dans le Nord-Est, seuls les parcs Killarney (33 km de pistes damées ou tracées) et Windy Lake (15 km) (au nord de Sudbury) sont ouverts. Les deux ont des cabanes pour vous réchauffer, s’il fait plutôt froid sur les sentiers.

(Si vous optez pour ces parcs, prévoyez l’achat du permis d’accès d’un jour ou, mieux, le permis saisonnier qui couvre toute la saison et l’ensemble des parcs. Il est offert au coût de 75 $ et couvre les droits d’entrée pour tous les occupants du véhicule.)

Faites-vous du bien! Allez en forêt! Photo : Destination Ontario (Goh Iromoto), 2013

Parcs Ontario vous invitent à emprunter les sentiers d’été dans l’ensemble de son réseau, même l’hiver. C’est bien!

Les réserves de conservation sont d’autres sites fantastiques pour la raquette et le ski de fond! Dans le secteur de North Bay, il y a les sentiers de Powassan, l’aire de conservation de Corbeil, les portages La VaseLaurier Woods, la gorge Eau claire. (Attention, le pont est fermé cet hiver, il faut opter pour le sentier de la cabane.) On ajoute le lac Laurentien et l’escarpement laurentien. Timmins compte aussi deux zones de conservation accessibles l’hiver : Gillies Lake pour la raquette et Hershey Lake pour la raquette et le ski de fond. 

Pour profiter à plein de votre sortie, gardez votre corps au chaud — les extrémités en particulier! Amenez un goûter nourrissant, avec quelque chose de chaud à boire.

OBSERVEZ LE CIEL 

Si pour vous, le ski et la raquette, c’est du réchauffé, offrez-vous une sortie de nuit. C’est magique! (Mais assurez-vous d’utiliser des sentiers balisés!)

Les jours allongent, mais la nuit tombe encore tôt. C’est le temps idéal pour observer les étoiles dans un ciel clair. Les systèmes météo qui traversent le Nord de l’Ontario favorisent le ciel dégagé, a-t-on déjà lu. Chose certaine, les taux d’humidité sont relativement bas et la pollution lumineuse est nettement inférieure dans le Nord. 

Ça veut dire que c’est plus facile d’observer le ciel. Téléchargez un cherche-étoiles. Apprivoisez les constellations lentement, une par une. La Grande Ourse. La Petite Ourse. Le dragon. Cassiopée. 

La Lune est pleine? Trouvez des jumelles. Découvrez ses mers et ses cratères. Il existe des cartes de la face visible de la Lune aussi

Avec de la chance, vous verrez une aurore boréale danser. Mais à coup sûr, vous aurez l’esprit bien revigoré!

Le ciel au parc Wabakimi, dans le Nord-Ouest. Photo : Destination Ontario 

Sortez tout en restant à l’intérieur!

Redécouvrez votre région tout en restant à l’intérieur!

Commandez du resto : en 2020, 10 000 restos ont fermé leurs portes au Canada. Comme les entreprises locales, les chefs se démènent et ont besoin de votre appui plus que jamais. Payez-vous une traite, ça vous fera du bien en plus de poser un geste important pour un entrepreneur local.

Achetez un savon ou une bombe de bain, détendez-vous avec un bon livre! Avez-vous lu le dernier de Melchior Mbonimpa, d’Hélène Koscielniak, de Sonia-Sophie Cordeau, de Michel Ouellette? Connaissez-vous vos classiques?  

Avez-vous suivi la série Cardinal, tournée à North Bay, réalisée par Podz et mettant en vedette Karine Vanasse? Elle a été écrite par un gars de North Bay, Giles Blunt qui a réussi à élever le Nord, ses paysages d’hiver et le froid au rang de personnages. Quatre saisons à regarder, dont la dernière a été bouclée en 2020 : ça occupe! Vous trouverez aussi une liste ici de quelques séries (et beaucoup de films de Noël Hallmark) tournées dans le Nord-Est de l’Ontario. 

Renouez avec les traditions du Nord

Certaines traditions du Nord vont naturellement avec l’idée de garder ses distances. 

Si vous avez une motoneige, c’est le temps d’en profiter au maximum! On n’a pas besoin de vous rappeler que les sentiers du Nord sont magnifiques, larges, ininterrompus, bien entretenus, sécuritaires. On peut traverser le Nord en motoneige. On peut aller jouer dans la poudreuse. Tout ça, avec des amis et en gardant ses distances. C’est fantastique.

La pêche sur la glace est une autre tradition qui favorise particulièrement la distanciation physique! Même, l'hiver dernier, les bureaux de santé publique (comme le bureau de santé Porcupine) invitaient leur monde à aller passer la journée sur un lac pour taquiner le poisson. 

Allez rencontrer des amis à leur cabane de pêche. 

Louez une cabane de pêche. Communiquez avec Wilderness Guided Tours à Hearst ou explorez les dizaines d’offres sur le lac Nipissing!

Vous préférez pêcher en solo, près de chez vous? Remplissez le thermos de café ou de chocolat chaud, rassemblez vos lignes à pêche, empruntez un ice auger (saviez-vous qu’on appelle ça une tarière?!) pour trouer la glace, allez acheter des appâts.

Avant de partir, assurez-vous :

  • De vérifier l’état de la glace auprès des pêcheurs d’expérience.
  • D’avoir votre permis de pêche. Un permis d’un jour coûte moins de 15 $ et seuls les 18 à 65 ans doivent en avoir un pour pêcher. Il est facile à commander en ligne, et vous pouvez imprimer une version temporaire dès l’achat. 

En rentrant à la maison, YouTube vous aidera à fileter votre doré, votre truite ou votre perchaude. 

À la pêche en famille près de Sudbury. Photo : Destination Ontario (Goh Iromoto), 2013

Prenez soin de vous

Sortez, vous ne le regretterez pas. Profitez du grand ciel bleu et de la lumière de la neige. Prenez l’air. Marchez. Allez patiner. 

Et suivez les consignes de l’autorité de santé publique de votre région : les Services de santé du Timiskaming, la Santé publique de Sudbury & Districts, le Bureau de santé Porcupine (district de Cochrane) et le Bureau de santé du district de North Bay Parry Sound

Photo : Eugénie Fauré sur Unsplash.

Featured articles