5 excuses pour aller à la pêche dans le nord de l’Ontario

Une vraie histoire de pêche vous attend. Vous allez prendre un poisson aussi gros que ça.

Des conseils qui fonctionnent auprès de votre douce moitié, de vos amis, de vos collègues et de vos enfants



This article is also available in English

C’est pas tout le monde qui a besoin d’une excuse pour aller à la pêche, mais certains ont besoin d’une petite poussée dans la bonne direction. Si vous croyez être quelqu’un qui a besoin d’une poussée, voici cinq excuses pour vous, et un remède pour chacune. En pondant ces excuses au bureau de la région d’Algoma, nous avons été convaincus d’avoir tenu compte de toutes les situations.

1. TOUTE HISTOIRE DE PÊCHE VÉCUE À L’EXTÉRIEUR De SON INDICATIF RÉGIONAL PEUT ÊTRE EXAGÉRÉE.

L'excuse : Tout pêcheur à la ligne est coupable d’avoir embelli une histoire de pêche à un moment ou à un autre. Il a pêché un poisson « gros comme ça » ou « le plus gros s’est échappé », et c’est pour ça que j’ai pas de photo. Il est temps d’arrêter d’en mettre; il est temps d’aller le pêcher, ce si gros poisson.

Le remède : Planifiez un voyage de pêche dans le nord de l’Ontario. Nous avons chez nous ces gros poissons que vous pourrez vous vanter d’avoir pêché à votre famille, à vos amis et aux étrangers sur Internet. Des photos qu’il vaut la peine d’afficher sur Facebook. De beaux gros brochets, des dorés jaunes, du bel achigan dodu et de la belle grosse truite mouchetée qui feront verdir vos amis de jalousie, sans oublier les énormes maskinongés. Que vous veniez en hydravion, en voiture, ou en train vous verrez qu’il y en a de gros à pêcher dans nos lacs et rivières.  

Planifiez votre voyage : www.algomacountry.com/fish-hunt ou téléphonez sans frais au 1 800 263-2546 pour demander un guide de voyage de la région d’Algoma gratuit. Il y a même un gros poisson sur la page couverture, c’est tout dire. 

2. VOTRE DOUCE MOITIÉ DÉSIRE DES VACANCES EN VILLE POUR LES MAGASINS, DE BONS RESTOS ET LE SPA.

L'excuse : Vous aimeriez passer la journée à porter les sacs et dire « ça te va bien chérie »? Mais vous savez aussi qu’il y a du poisson qui ne demande qu’à être attrapé. Vous avez au moins cinq heures pour vous faire beau pour le souper. Quoi faire?

Une rivière poissonneuse à quelques pas du centre-ville? Eh oui!

Le remède : Réservez un voyage de pêche guidé. Il existe des services de guide qui vous amèneront pêcher de la truite arc-en-ciel et du saumon dans les réputés rapides de la rivière Ste-Marie. Il y a aussi des services de pourvoiries qui vous amèneront directement sur les rivières pour le saumon et la truite. Ces guides connaissent même des endroits secrets pas loin des limites de la ville dans la nature sauvage vierge. Vous êtes un pêcheur à la mouche ou un pêcheur à la ligne? Aucune importance. Tout ce quoi compte, c’est que vous n’ayez pas à participer à une activité manicure-pédicure de couple. Vous n’êtes même pas certain de ce que c’est.

Planifiez votre grande évasion : https://www.algomacountry.com/fish-hunt/fishing-charters ou téléphonez sans frais au 1 800 263 2546 pour demander un guide de voyage de la région d’Algoma gratuit.

3. FINIE L’ÉCOLE POUR L’ÉTÉ ET LES ENFANTS S’ENNUIENT DÉJÀ.

L'excuse : Vous vous souvenez quand vous étiez enfant et que tout votre été était planifié : jouer dans la rue, se faufiler sur les chantiers de construction, lancer des balles dans les fenêtres, faire des randonnées sans fin à vélo, sans que les parents vous surveillent? Malheureusement, les étés ne sont plus comme on l’a vu dans les films comme Stand By Me. Les enfants n’ont plus la liberté que nous avions avant et sont branchés à leurs appareils électroniques jour et nuit.

Que les enfants agissent en enfants! Ce grand air les épuisera et ils en oublieront l’Internet.

Le remède : Débranchez vos enfants et offrez-leur la liberté des grands espaces. Enseignez-leur les choses les plus importantes de la vie : comment pêcher et nettoyer le poisson, comment pagayer dans un canot, un kayak ou une chaloupe, apprenez-leur le plaisir de gratter les piqures de moustiques, de se jeter dans de l’eau cristalline en s’élançant d’un quai, de profiter d’un majestueux coucher de soleil dans le nord de l’Ontario. Enseignez-leur qu’il n’y a rien de dramatique à échapper une saucisse à hot-dog dans le feu, à la laver dans le lac et à continuer à la faire griller. Rappel : si les enfants pêchent, c’est dire que vous pêchez vous aussi.

Planifier une escapade en famille : Chalets en centre de villégiature : www.algomacountry.com/where-to-stay/cottage-resorts. Terrains de camping : www.algomacountry.com/where-to-stay/campgrounds-rv-parks (enseignez-leur à monter une tente sous la pluie ou sortez votre motorisé de l’entrée cette année.)

4. LES GARS PARLENT SANS ARRÊT DE FAIRE UN VOYAGE DE PÊCHE.

L'excuse : Nous avons tous jasé avec nos amis de faire des plans pour aller à la pêche, mais allez savoir pourquoi ça n’a jamais marché. On est tous passé par là. Vous laissez passer le temps et oups! l’idée s’est envolée. Et il y a toujours un ami qui vient se vanter de l’incroyable voyage de pêche qu’il a fait et comment il s’organise pour toujours aller à un endroit différent.


Les filles s’organisent des week-ends, les gars aussi devraient avoir les leurs.

Le remède : C’est le temps de passer à l’action, de planifier ce fameux voyage de pêche avec vos amis. Que ce soit une escapade de fin de semaine, ou que vous preniez tous la même semaine de vacances, vous pouvez trouver le genre de voyage dont vous parlez depuis des années. Que vous y alliez en hydravion, en voiture, en train, en réservant en pension complète, en louant un chalet meublé, des bateaux, tout ce que vous désirez pour ce voyage se trouve dans le nord de l’Ontario. Amenez simplement vos engins de pêche et vos amis et le tour est joué.  C’est aussi simple que ça.

Planifiez votre voyage entre gars : Trouvez la sorte de voyage de pêche qui vous convient sur le site www.algomacountry.com/fish-hunt ou téléphonez sans frais au 1 800 263-2546 pour demander un guide de voyage de la région d’Algoma gratuit. 

5. JE TRAVAILLE TROP FORT, JE SUIS ENSEVELI SOUS LA PAPERASSE ET LES PROJETS. 

L'excuse : Pour vivre, il faut travailler, c’est un fait de la vie. Quelquefois vous travaillez trop, c’est peut-être la nature de votre poste, ou encore c’est simplement que vous aimez travailler. Mais tout le monde a besoin d’une pause, même vous.

Dans un endroit comme celui-ci, vous vous sentirez loin de tout et de tous.

Le remède : Partez en voyage de pêche parce que vous avez besoin d’être loin de tout cela. Laissez le bruit et les embouteillages du matin et du soir derrière vous. Laissez aussi les corvées quotidiennes et aventurez-vous plus au nord dans un paysage de montagnes accidentées, de forêts denses et de lacs et rivières aux eaux pures.

Remplacez le smog par l’air frais et pur, la pollution lumineuse par un ciel d’encre plein d’étoiles brillantes et d’aurores boréales. Laissez tout cela pour aller à la pêche!

Autres lectures suggérées