Cuisiner sur le feu : les meilleurs trucs de camping

Cuisiner sur le feu, on aime!

Testés par des gourmands

Vous avez le sens de l’aventure, mais pas envie de traîner un poêle à gaz en camping? Deux gourmands s’initient au camping en relevant le défi de manger comme des rois, et des mets cuits directement sur le feu. À vos tentes, à vos chaudrons!



L'été dernier, mon mari et moi cherchions une façon économique et aventureuse de finir mon congé de maternité. Comme nous venions d’absorber un déménagement coûteux, il était difficile de penser voyager à l’étranger sans avoir à vendre un de nos enfants. On a donc misé sur le camping. Avec mes quelques étés de «camping de cour arrière» sous la ceinture et mon nord-ontarien de mari qui arbore fièrement une barbe de «gars de bois», nous avions toutes les chances de notre coté pour survivre en nature.

Après s'être équipé modestement d’une tente et de quelques sacs de couchage, le budget ne nous permettait pas d'acheter d’autre équipement. On a décidé d’aborder ce nouveau passe-temps en toute simplicité : à défaut d’avoir un poêle à combustion, on cuisinerait à même le feu de camp, lequel servirait aussi à nous éclairer. Et nous voilà, armés d’un couteau, d’une planche à découper et d’un petit chaudron, sacrifice de notre cuisine, sans oublier le fameux papier d'aluminium qui, selon moi, est l’outil indispensable en camping!

On a dû faire considérablement de recherche pour accommoder nos palais de gourmets, nos ressources précaires et les petites bouches et mains maladroites de nos adorables apprentis campeurs. Plan d’action : trouver des recettes qui se mangent sans trop de vaisselle, qui se cuisent directement sur le feu ou sous supervision minimale et finalement, des recettes dont nos héritiers se rappeleront toute leur vie. Rien de moins!

Voici donc nous coups de cœur de la saison dernière…

Missinaibi SPOMT Smedley 2012

Photo : parc Missinaibi, James Smedley/SPOMT, 2012.

Pain de viande et chou rôti

Dès votre arrivée sur le site de camping, déposez joyeusement ces petites bombes de pains de viande sur les tisons frais du feu. L’oignon coupé et farci du mélange de viande offre une solution goûteuse et très efficace pour cuire et assaisonner ces petites boules de saveur. En accompagnement, des quartiers de chou rôtis, tout aussi faciles à préparer et à cuire.

La recette suggère la cuisson au four. Cependant, nous avons eu beaucoup de succès à les cuire sur les tisons aux côtés des bombes. Le tout sera prêt juste à temps pour vous récompenser d’avoir récupérer tous les morceaux de la tente que vos enfants se sont amusé à éparpiller à votre insu.

Délices au chocolat

En guise de dessert, des délices au chocolat! Exit, les guimauves rôties sur le feu, depuis que nous avons découvert ces délicieux «brownies» à l’orange! Suivant le même principe de cuisson à convection que les bombes à la viande, ces petits gâteaux sont désormais un incontournable. Ils s’accompagnent merveilleusement bien de brochettes de fruits : bananes, fraise, ananas et, pourquoi pas, guimauve en finale?

Photo : parc Algonquin, SPOMT, 2009.

Œuf-bacon dans un sac

Au réveil, quoi de mieux qu’un petit œuf-bacon dans un sac de papier? Les œufs prennent un peu plus de temps à cuire que dans un poêlon, mais le bacon ajoute une dimension presque pêchée à cette recette. 

Petit conseil pratique : doublez la portion de bacon au fond du sac. Cela empêchera les œufs de coller au sac de papier… et augmentera grandement la satisfaction de votre homme des bois.

Nous avons eu beaucoup de plaisir à rechercher et expérimenter des recettes sur les feux de camps. À la fin de l’été, je crois même qu’on avait accumulé quelques livres en trop. Bon appétit!

Autres lectures suggérées