Les secrets des motoneigistes du Nord-Ouest

Grand ciel bleu... par ici! Photo des Thunder Bay Adventure Trails

Faites de la motoneige comme les gens du nord

Avec l'aide de motoneigistes locaux, Patrick Thibeault dresse une liste des meilleures destinations de motoneige.



Si je vous disais qu’il y a une région où vous pouvez faire de la motoneige plusieurs jours sans être pris dans le trafic, ça vous intéresse? Eh bien faites le voyage au nord-ouest de l’Ontario!

Le nord de l’Ontario est immense. Nous parlons d’une région de 806 708 km², plus grande que l’ensemble de la Thaïlande, du Portugal, du Cuba et du Nouveau-Brunswick. Le nord de l’Ontario est aussi un coin du pays où l’hiver domine… longtemps.

Pour les amateurs de motoneige, ceci veut donc dire des milliers de kilomètres de pistes qui couvrent une grande variété de paysages pendant une saison prolongée. À vous de choisir votre aventure!

Avant de commencer, la meilleure place pour vous aider à naviguer les sentiers de la province est le Guide des sentiers interactif de l’OFSC.

Quand les sentiers ferment dans le Sud, on peut compter sur les sentiers du Nord.

Passez directement à Wawa!

Le Nord-Ouest 

Le paysage

Si vous arrivez dans le Nord-Ouest de l’Ontario vous constaterez immédiatement une chose : ce paysage du Bouclier canadien a beaucoup de lacs et de rivières et certainement plus qu’il y a des maisons. Pour les pistes de motoneige, cela veut dire une étonnante diversité topographique et sauvage. Vous vous faufilerez sur les pistes bordées de la forêt boréale et, presque aussi souvent, vous croiserez des lacs sur des chemins de glace et vous côtoierez des rochers. Surprendre des lynx et des orignaux est une très réelle possibilité.

À ne pas manquer

  • La plus longue boucle de toute la province, soit la NWOSTA Wilderness Loop, vous prendra quatre jours à environ 250 kilomètres par jour. Elle vous mènera de Kenora à Emo à Atikokan à Sioux Lookout. Un arrêt incontournable sur cette piste est le château White Otter, construit entièrement en bois rond au début du XXe siècle par l’excentrique Jimmy McOuat.
  • De Thunder Bay, les pistes commencent près des chutes Kakabeka, autrement connues comme le Niagara du nord. L’une des pistes passe directement par-dessus celles-ci et, sur cette même piste, près d’une carrière, vous pourrez vous arrêter pour voir tout le paysage environnant de la ville de Thunder Bay.
  • Quetico North Outfitters, à l’entrée du parc Quetico et près du village d’Atikokan, la capitale canadienne du canot, vous pourrez goûter à la meilleure soupe de riz sauvage du monde, un ingrédient local. Si vous vous retrouvez à Kenora un lundi soir, vous devez vous arrêter à la Log Cabin Tavern pour de délicieuses côtes de bœuf à volonté.
  • Dans certains endroits bien cachés, comme sur le lac Thaddeus au nord de Dryden, vous pouvez trouver des pictogrammes autochtones. Pour bien les voir, s’agit de  les arroser d’un peu d’eau. Et, si vous ne réussissez pas à les trouver, vous pouvez toujours demander l’appui des gens du Thaddeus Lake Lodge.
  • Tant qu’à être dans le coin, vous pouvez aussi ajouter une boucle américaine à votre aventure. Toujours en motoneige, vous pouvez traverser vers les pistes du Minnesota à Rainy River, Fort Frances, Gunflint Lake et Crane Lake. Plusieurs de ces endroits, comme le Gunflint Lodge, ont un kiosque libre-service pour soumettre votre passeport.

Est-ce l'entrée de sentiers de motoneige ou une entrée d'autoroute? Ici, les sentiers sont larges. Photo : Thunder Bay Adventure Trails.

Destination insolite

Les feux de circulation les plus nordiques de l’Ontario se retrouvent dans la communauté de Red Lake. S’arrêter là en motoneige et prendre une photo c’est super pour vos comptes de médias sociaux.

 

Wawa, sur les rives du lac Supérieur

En plus d’être connue pour ses immenses régions sauvages, Wawa a plus de neige que n’importe où d’autre dans la province. Alors si vous cherchez à jouer dans la poudre, vous devez vous diriger à l’est du lac Supérieur!

Le paysage

La région de Wawa vous offre la forêt boréale, une topographie dynamique et des paysages spectaculaires. Mais, pour le motoneigiste, il y a un attrait encore plus important. À 530 kilomètres de Sudbury, Wawa n’est pas tout à fait à la porte des grands centres du sud de l’Ontario. Ceci fait en sorte que vous aurez la paix quasi totale!

De la neige fraîche, de décembre à mars, avril même... Photo : page Facebook des Wawa Sno Riders.

À ne pas manquer

  • Même les gens du nord de l’Ontario font le pèlerinage à Wawa pour s’amuser dans la poudre et l’arrière-pays. Pour une meilleure expérience, vous pouvez vous procurer les services de guides comme Wawa Boondocking. Ou, si vous êtes à l’aise de faire votre propre chemin, arrêtez d’abord chez Jones Power Sports. Demandez à Gord ou Russ de vous présenter un survol de la région.
  • Si vous cherchez à rester sur les pistes, l’aventure ultime se retrouve sur la piste D, qui commence à Marathon au nord, passe par Wawa et descend ensuite vers le sud jusqu’à Sault-Sainte-Marie. Pour un bon dîner et peut-être même une nuit de repos, vous trouverez la très isolée Halfway Haven Lodge à environ 110 kilomètres au sud de Wawa.
  • Si vous cherchez à ajouter un élément gastronomique à votre aventure de motoneige, ne manquez pas les burgers monstrueux de The Big Bear de Hawk Junction, à 20 kilomètres à l’est de Wawa sur la piste D. Si vous voulez un arrêt et un bon mets, la soirée d’ailes de poulet à la Wawa Motor Inn est une opportunité à ne pas manquer. Vous serez sans aucun doute en compagnie d’autres motoneigistes de partout en province!

Destination insolite

Pour des opportunités photo, vous devez vous arrêter à la fameuse bernache de Wawa. Il y a aussi plusieurs points d’observation qui vous offrent une vue du lac Supérieur.

Autres lectures suggérées