Belles randos

Duchesnay Falls

L’association touristique du Nord-Est de l’Ontario a voulu vérifier quels sentiers préfèrent les randonneurs, sur son territoire. Parmi les plus populaires - et sans surprise : Duchesnay Falls!



This article is also available in English

Le Nord-Est de l’Ontario est autant une région d’eau que de terre. Il y a des dizaines de milliers de lacs, des ruisseaux et des rivières de toutes les formes et de toutes les grosseurs – ce qu’on peut seulement constater du haut des airs.

Il y a sûrement tout autant de chutes que de cours d’eau, dans le Nord! Toujours attirantes, les chutes ont un caractère que les lacs et les rivières n’ont pas : le bruit doux ou sourd du ruissèlement, la beauté des eaux qui cascadent, la puissance de l’eau qui dévale… Et il n’y en a pas deux pareilles.

DUCHESNAY Base fromside

Prenons l’exemple des chutes Duchesnay, à quelques minutes de North Bay, en Ontario. Ses cascades bordées de beaux sentiers m’ont attirée vers le Nord.

Les chutes Duchesnay comptent parmi les chutes les plus populaires du nord-est de l’Ontario, notamment parce qu’elles sont accessibles. La plus grosse cascade se trouve à quelques minutes de marche de la route 17, mais arrivé à ces chutes, l’aventure ne fait que commencer!

C’est la beauté des chutes Duchesnay, en fait. Dès que vous pensez avoir vu les chutes, vous marchez un peu et en trouvez d’autres. Puis d’autres. Puis d’autres.

Chaque partie de la rivière propose quelque chose de légèrement différent. Certaines descentes sont fortes et spectaculaires, comme la cascade ouest qui descend les derniers 8 à 10 mètres. Tout en bas, on voit les troncs qui ont plongé au cours de la crue printanière.  

Plus haut, l’eau descend tranquillement des escaliers de 10 à 20 mètres jusqu’à une arête abrupte, où elle se déverse dans un bassin d’où elle poursuivra son cours. Par une belle journée chaude, cette cuvette ressemble une piscine où il ferait bon se rafraichir! Attention : il est interdit de céder à la tentation.

Pour les randonneurs qui ont le sens de l’aventure et le pied ferme, il est possible, quand l’eau est basse (comme en octobre), de traverser un peu plus haut, juste avant le réservoir, en passant par les rochers plats. C’est impossible de le faire au printemps quand l’eau est plus haute. Alors, la rivière se divise alors en deux branches, l’une dévalant la partie ouest de la cascade et l’autre descendant doucement vers l’est.

Plus au nord, les eaux deviennent encore un peu plus tranquilles. Elles se laissent glisser dans un escalier et les tourbillons d’eau aux formes abstraites, sur le bord de l’eau, donnent franchement envie de prendre quelques photos. Ici, le flot du ruisseau semble plus doux. La rivière devient tantôt étroite, tantôt large, serpente entre les rochers et les berges où s’accrochent les arbres. Les randonneurs seront heureux, et les photographes aussi!

Pour photographier la beauté des lieux des deux côtés de la rivière, on emprunte le pont de métal qui relie les sentiers est et ouest à environ un kilomètre de la base des chutes. C’est parfait pour compléter une boucle et revenir au stationnement sans revenir sur ses pas.DUCHESNAY BRIDGE HORIZ

Mais c’était plus fort que moi : rendue au pont, j’ai eu envie de continuer pour voir ce que me réservait le cours d’eau. J’ai donc continué à remonter le courant sur le sentier est jusqu’au prochain pont. Malheureusement, après avoir franchi 500 mètres de plus, je suis arrivée où le pont devait être... Pour découvrir qu’il était détruit. 1 point pour la nature, zéro pour l’humain.

Heureusement, l’eau était tellement basse que j’ai pu traverser la rivière en sautant sur des roches à découvert, grimper sur les berges et, après avoir cherché le sentier ouest (dans la confusion), je l’ai finalement trouvé. Il suit la rivière de plus près que le sentier est : on voit plus le cours d’eau et on y a accès plus facilement. Bref, j’ai préféré le sentier ouest au sentier est.

Après environ une heure de randonnée, j’étais de retour au stationnement.

Finalement, les chutes Duchesnay, c’est bien plus que des chutes sur le bord de la route. Les sentiers m’ont vraiment donné l’impression de partir à l’aventure. C’était peut-être les indications qui laissaient à désirer, le zigzag entre les pierres sèches et les traversées mouillées par la rivière, ou l’escalade forcée par un pont brisé...

Je ne peux pas m’empêcher de penser que si chaque chute a son propre caractère, Duchesnay Falls se comparent au Nord-Est de l’Ontario : d’une beauté sauvage, avec un côté un peu «rough », rigoureux, mais d’un attrait tout naturel et authentique, qui a fait que j’ai eu envie de poursuivre ma route pour approfondir leur découverte.

Accès

Il y a un petit terrain de stationnement au nord de la route 17, à environ 500 mètres à l’ouest de l’hôpital régional de North Bay, et juste à l’est de la sortie pour la route 17B.

De là, ni le sentier est ni le sentier ouest sont particulièrement bien marqués : il n’y a pas d’indication ni de marqueurs. Mais les chutes ne sont qu’à environ 50 mètres de la route. Alors pour trouver le sentier est, il faut trouver une ouverture dans le coin ouest du terrain de stationnement et suivre le son de l’eau, vers la gauche. Pour trouver le sentier ouest, il faut suivre un court sentier qui suit la route sur environ 20 mètres puis qui traverse la rivière. Là, vous trouverez le point de départ du sentier qui mène au bas de la chute la plus basse, à votre droite.

Vous pouvez aussi emprunter un trajet beaucoup plus long par le réseau de 20 kilomètres de sentiers qui commence à l’université Nipissing et au collège Canadore. 

NIVEAU DE DIFFICULTÉ : 2 - 4

Pour se rendre à la partie la plus basse des chutes (du côté ouest comme du côté est), il faut faire une montée relativement abrupte où il faut penser ses pas. Une fois cette section franchie, les deux sentiers sont beaucoup plus faciles. On peut en ajouter un peu et escalader des rochers ou traverser des ruisseaux. Alors, le niveau de difficulté est plutôt de 3 – 4.

(Assurez-vous de rester loin de la chute, puisque les rochers sont glissants lorsqu’ils sont mouillés.)

COMMODITÉS 

Aucune aux chutes, mais North Bay est à quelques minutes de route.

HÉBERGEMENT 

Tout près de la route 11 et à moins de 10 minutes des chutes Duchesnay, on trouve le Hampton Inn by Hilton. Cet hôtel attrayant et moderne de hauteur moyenne est situé tout près des centres commerciaux et de nombreux restaurants. Pratique! Leur chambre king était spacieuse et impeccable et le lit, super confortable. Internet sans fil y est fourni gratuitement et un déjeuner complet et chaud est servi le lendemain. De quoi partir en randonnée de bon pied!

Autres lectures suggérées