La magnifique gorge d’Eau Claire

La gorge d'Eau Claire. Photo : Grownup Travels.

Cette merveille naturelle est l’un des secrets bien gardés de Mattawa.



Lorsque les rivières faisaient office de voies rapides pour parcourir le Canada, Mattawa était un véritable carrefour. L’endroit était bourdonnant à l’ère de la traite des fourrures et des coupes forestières : ces deux industries reposaient sur le transport des produits par la rivière, de l’arrière-pays aux centres commerciaux ou industriels. Mattawa était un important lieu d’échanges et de commerce.  

Mais avant de pouvoir faire descendre leurs produits sur la rivière Mattawa, les voyageurs et les travailleurs forestiers devaient négocier l’un des sites les plus dangereux mais les plus beaux de la rivière Amable du Fond : la gorge d’Eau Claire. Ici, la rivière descend dans une gorge courte et escarpée, qui cascade avant de reprendre son cours. Cette merveille naturelle est l’un des secrets les mieux gardés de Mattawa. Un endroit parfait pour faire une randonnée !

Le parc Amable du Fond 

Photo : Grownup Travels

La gorge se trouve dans le parc provincial de la rivière Amable du Fond et est gérée par l’aire de conservation Eau Claire. Henk et moi avons suivi le panneau qui mène au départ du sentier (continuez à lire, vous trouverez les détails), où nous avons trouvé des exemplaires de la carte du sentier. Cette carte a été un excellent guide, notamment d’interprétation historique de la gorge.

Carte d'interprétation

Photo : Grownup Travels

En plus d’exposer les diverses espèces d’arbres anciens le long du sentier et d’autres détails sur la rivière Amable du Fond, la carte du sentier indique où, dans la section la plus abrupte de la gorge, les bûcherons ont construit une passe à bois qui permettait aux billots de descendre la rivière. C’était dans les années 1850.

Aujourd’hui, on ne reconnaît pas vraiment la passe, même si on peut distinguer la tranchée d’origine. Mais en continuant de longer la rivière, nous avons rapidement compris que pour assurer la sécurité des hommes, il fallait trouver un autre moyen de faire descendre les billots, la rivière étant trop impétueuse.

La gorge d'Eau Claire

Photo : Grownup Travels

La chute – l’attraction de la gorge – s’annonce bien avant qu’on puisse la voir. La cascade de 40 pieds (12 m) gronde dans sa descente vers le bas de la passe étroite, à mi-chemin dans le sentier.

C’est un sentier court, vraiment abrupt, qui se taille entre les grands pins et qui offre la meilleure vue des chutes. Du haut d’une falaise de 60 pieds, on admire la puissance de la rivière. On constate facilement pourquoi les voyageurs devaient réaliser un portage ici, et pourquoi les billots se prenaient ou se brisaient dans leur descente. Ce n’est pas l’endroit où perdre pied !

Photo : Grownup Travels

C’est plutôt un bel endroit pour prendre des photos. Nous ne le dirons pas assez : il faut faire attention de ne pas trop s’approcher du bord. Ensuite, Henk et moi avons continué à longer la rivière. Le sentier a du relief, mais il y a des escaliers en bois dans les tronçons les plus abrupts. Puis, la rivière retrouve un débit plus lent et le sentier nous mène sur ses berges.

La cabine Godin est l’un des derniers arrêts proposés avant de retourner au point de départ. Cette cabane de rondins reconstruite marque l’endroit occupé jusqu’en 1940 par un dénommé Godin de Gaspé, qui s’y serait réfugié pour échapper aux policiers après avoir tué son frère par accident. Il aurait occupé une cabane abandonnée par un bûcheron près de la gorge pendant des années avant de disparaître pour de bon.

Photo : Grownup Travels

La gorge d’Eau Claire est l’une de mes préférées dans le Nord-Est ontarien, notamment à cause de sa belle forêt de pin rouge et de sa gorge, mais aussi à cause de l’histoire du secteur, décrite le long du sentier. Si la gorge présentait un obstacle pour les explorateurs, les voyageurs et les bûcherons, je n’ai aucun doute qu’ils ont été aussi impressionnés que nous par sa beauté.

INFO pratique

ACCÈS :
Prendre la route 630 en direction sud à partir de la route 11, à environ 15 km à l’ouest de Mattawa. Sur Peddlers Drive, tourner à droite (direction ouest) sur Graham Rd (à votre droite, vous verrez un panneau annonçant Eau Claire Conservation Area). Graham Rd vous mènera au terrain de stationnement.

NIVEAU DE DIFFICULTÉ : 2
Les sentiers sont généralement d’un niveau de difficulté facile à modéré, mais tout près des chutes, le sentier descend de façon plutôt abrupte et les aiguilles de pin par terre peuvent faire perdre un peu de traction. Il faut être particulièrement prudent sur le bord. Ne laissez pas les enfants s’aventurer, il n’y a pas de clôture.

COMMODITÉS :
Stationnement, salles de toilettes bien entretenues, cartes du sentier disponibles au départ du sentier.

OÙ SE LOGER :
Le Voyageur Inn, construit en 1881, est un bâtiment historique sur la rue principale de Mattawa, le plus ancien de la ville. Le couple thaïlandais qui en est propriétaire entretient bien l’auberge. Les chambres sont propres, le décor à jour, les lits confortables et l’ameublement bien choisi. Le bâtiment voisin ressemble plus à un motel, les chambres et les salles de bain sont plus petites, mais tout est aussi bien entretenu. Le Voyageur Inn offre des tarifs tout à fait raisonnables qui comprennent le déjeuner. Au restaurant, on sert de bons plats thaïs.

Photo fournie par Le Voyageur Inn

Autres lectures suggérées