Thunder Bay, ville ski de fond



Qui rêve de prendre des vacances à Thunder Bay? Certainement les passionnés de ski de fond ! Sans doute parce que beaucoup de ses habitants sont d’origine finlandaise, Thunder Bay compte parmi les capitales du ski de fond au Canada.

Thunder Bay n’est peut-être plus le centre nerveux du saut à ski canadien depuis la fermeture de son tremplin de saut à ski en 1996. Mais le ski de fond, l’autre grand sport de glisse d’origine scandinave, s’y porte à merveille.

Le principal centre de ski de fond de la région est le Kamview Nordic Center. Ses 28 kilomètres de sentiers sont entretenus tant pour le style que le pas de patin et peuvent accommoder les skieurs de tous les calibres. Le centre possède aussi un vaste et chaleureux chalet d’accueil situé à une quinzaine de kilomètres au sud de Thunder Bay.

Autre alléchante possibilité : aller faire un tour au Lappe Nordic Ski Club, à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Thunder Bay. Au menu : une douzaine de kilomètres de sentiers tracés pour le style classique et le pas de patin. Et un sympathique chalet d’accueil réputé pour ses exquises crêpes finlandaises !

Trois parcs où skier

Pour une expérience plus «touristique», il faut aller dans l’un des trois grands parcs provinciaux de la région où on peut pratiquer le ski de fond. 

Au parc provincial Kakabeka Falls, 25 kilomètres à l’ouest de Thunder Bay, on trouve un dizaine kilomètres de sentiers côtoyant de spectaculaires chutes d’eau d’une hauteur de 40 mètres – les plus imposantes en Ontario après celles du Niagara. Le réseau est composé de courtes boucles convenant parfaitement aux skieurs débutants et intermédiaires.

Situé sur une vaste péninsule s’avançant dans le lac Supérieur, à environ 75 kilomètres à l’est de Thunder Bay, le parc provincial Sleeping Giant offre quant à lui une cinquantaine de kilomètres de sentiers aux skieurs, dans un décor sauvage et spectaculaire. Tous les hivers, le parc est le théâtre du Sleeping Giant Loppet, une course amicale attirant plusieurs centaines de skieurs de tous les niveaux et constituant l’occasion idéale d’aller skier là-bas.

Il y a aussi du bon ski à faire au parc provincial Quetico, 200 kilomètres à l’ouest de Thunder Bay. Le club Beaten Path Nordic Trails y entretient 25 kilomètres de sentiers qui s’ajoutent au réseau de 45 kilomètres qu’il maintient à Atikokan. 

Et du côté de Kenora...

À l’extrémité ouest du nord de l’Ontario, Kenora et sa région a aussi beaucoup à offrir aux amateurs de ski de fond.

À Kenora, la Kenora Nordic Trails Association entretient une vingtaine de kilomètres de sentiers accessibles via le centre de skis alpins du mont Evergreen. 

Dans ce coin-là aussi il y a un parc provincial où on peut faire du ski de fond : celui de Rushing River, où on peut skier sur 16 kilomètres de pistes, à proximité de rapides spectaculaires. 

Et pour s’éloigner encore plus de la civilisation, on peut pousser jusqu’à Minaki, 50 kilomètres au nord de Kenora, où on peut skier sur 25 kilomètres de sentiers et dormir dans un yourte chez Minaki Yurt Adventures

Autres lectures suggérées