Découvrez le motoneigisme à Sudbury

De la neige fraîche en abondance tout au long de l’hiver sur les sentiers de Sudbury.

Guide des motoneigistes : excursions d’un jour AUX ALENTOURS de la plus grande ville du nord de l’Ontario

Sudbury est la destination de prédilection pour le motoneigisme dans le nord de l’Ontario. Notre guide vous donner un aperçu complet de ce paradis des randonneurs.



This article is also available in English

La principale et la plus peuplée des villes du nord de l’Ontario avec ses 165 000 habitants, le Grand Sudbury est complètement entouré de sentiers de motoneige en pleine nature sauvage. En remorquant une motoneige à partir du Grand Toronto, il faut moins de quatre heures sur la route 69 Nord pour atteindre la « ville du nickel ». Elle peut donc servir de porte d’entrée pour les motoneigistes en route vers des destinations plus distantes dans le nord-est de l’Ontario.

 

4 bonnes raisons pour la popularité de Sudbury

Premiers à laisser des traces sur un sentier de la boucle Rainbow-Elk. Photo: Martin Lortz

Mais Sudbury est en soi une destination prisée des motoneigistes pour beaucoup de bonnes raisons. La première : cette ville est cernée de près par la nature sauvage du Bouclier canadien, pays de rêve pour la motoneige. À partir de Sudbury, 2000 kilomètres de sentiers rayonnent vers diverses destinations, comme Espanola, Killarney et le lac Wanapitei, ce qui offre beaucoup de beaux itinéraires en boucle axée sur un grand centre urbain. Parmi ces possibilités, il y a quatre beaux circuits planifiés (voir ci-dessous) sur des sentiers désignés, ce qui facilite encore plus l’exploration et la navigation.

La deuxième raison, c’est que la région de Sudbury est assez nordique pour assurer généralement un bon enneigement pendant tout l’hiver. Si jamais mère Nature ne collabore pas au bon état des sentiers dans un secteur, Sudbury offre tellement d’autres options que vous pourrez simplement changer de plan à la dernière minute et vous lancer dans une autre direction.


La bonne signalisation des sentiers de Sudbury facilite l’orientation. Photo : Virgil Knapp

Troisièmement, la région de Sudbury est celle du district 12, là où 10 clubs de motoneige conjuguent leurs efforts dans le cadre du Sudbury Trail Plan (STP), une organisation pionnière en Ontario dans le domaine de la coopération et de la coordination régionale pour l’entretien des sentiers. Le STP veille au maintien des meilleures conditions de randonnée possibles partout dans la région du Grand Sudbury, donc l’entretien des sentiers est uniforme et fiable et la signalisation dans l’ensemble du réseau est supérieure par sa quantité et sa qualité.

Enfin, Sudbury offre des attractions dignes d'un grand centre urbain, des événements, une vie nocturne, des magasins, des services et des commodités. Elle peut donc bien remplir le temps et les souhaits des motoneigistes à leur retour des sentiers. De plus, Sudbury offre amplement d’activités hivernales autres que la motoneige pour occuper les membres de votre groupe qui voudraient se divertir autrement pendant que vous parcourez les sentiers.

Un autre grand atout de Sudbury pour les motoneigistes est la présence de concessionnaires des quatre grands fabricants de motoneiges, si jamais votre machine a besoin de quelque chose (voir ci-dessous).

 

LIEUX D’HÉBERGEMENT SERVANT DE BASE POUR DES EXCURSIONS D’UN JOUR

Un motel de type classique où les motoneigistes peuvent stationner juste devant leur chambre. Photo : Martin Lortz

Les touristes motoneigistes qui veulent faire des excursions d’un jour à partir de Sudbury ont, généralement parlant, deux types d’options d’hébergement. La première est de se loger « en banlieue », où se trouvent nombre d’établissements qui répondent particulièrement bien aux besoins des motoneigistes et qui offrent un accès facile aux sentiers (voir la liste ci-dessous). Dans la plupart des cas, il s’agit de motels de type classique où l’on peut stationner les motoneiges juste devant la chambre. Toutefois, aucun de ces établissements n’a un emplacement très central; ils se trouvent toujours plus près d’un bord ou de l’autre du réseau de sentiers du STP. Donc, le trajet préliminaire pour accéder aux diverses boucles sera plus court pour certaines, plus long pour d’autres.

L’autre option d’hébergement est un des hôtels situés plus au centre de la ville. Cette option pourrait vous plaire si vous ou votre famille aimez pouvoir accéder facilement à tout ce que la ville peut offrir, comme ses excellents restaurants, ou si vous tenez aux commodités des grands hôtels, comme une piscine intérieure, un bain chauffant ou un centre d’entraînement. Cependant, comme c’est le cas dans la plupart des grands centres urbains, aucun hôtel situé près du centre de la ville n’est voisin d’un sentier et il n’est jamais possible d’accéder directement au réseau de sentiers par motoneige. Mais c'est un problème qui se règle facilement : vous n'avez qu'à garder vos machines dans leur remorque pendant la nuit, puis de les transporter le matin venu vers un des terrains de stationnement « Park ‘n’ Ride » (voir la liste ci-dessous) repartis aux quatre coins de la ville, qui donnent accès direct aux sentiers. De cette façon, vous pourrez choisir chaque jour un nouveau point cardinal pour vos randonnées tout en profitant chaque soir des avantages de l’hébergement au cœur de la ville!

 

ATTEINDRE LES CIRCUITS PLANIFIÉS

Le plaisir de parcourir les sentiers bien damés d’un circuit planifié de Sudbury. Photo : Martin Lortz

Pour ce qui est d’explorer les sentiers, les deux options d’hébergement vous laissent le choix : organiser votre propre itinéraire ou suivre un circuit planifié. Sudbury est unique parmi les villes ontariennes parce qu’on y trouve quatre circuits planifiés désignés à proximité de la ville. Mais en prévoyant vos randonnées dans ces quatre circuits, sachez que le temps qu’il faudra réellement dépendra de l’endroit où vous logez, ce dont j’ai discuté dans mes commentaires sur les options d’hébergement.

Alors, si vous partez en motoneige directement d’un lieu d’hébergement, n’oubliez pas d’additionner le kilométrage aller-retour nécessaire pour vous rendre jusqu'au meilleur point d’accès au circuit planifié que vous désirez parcourir ce jour-là. Ces kilomètres additionnels allongeront un peu la distance indiquée pour la boucle comme telle. Donc, votre choix des circuits planifiés que vous désirez suivre pourrait influencer votre choix d'un lieu d’hébergement pendant votre séjour de motoneigisme dans la région de Sudbury.

Évidemment, l’avantage d’un hôtel situé dans la ville plutôt qu’en banlieue, c’est que vous pouvez remorquer votre motoneige directement au terrain de stationnement d’accès aux sentiers le plus près du circuit planifié qui vous intéresse ce jour-là et ainsi vous épargner d’assez longs trajets indirects à motoneige pour atteindre le point de départ du circuit que vous visez.

Les circuits de motoneigisme planifiés de la région de Sudbury sont les suivants :

Rouler à cœur joie le long de la boucle Chiniguchi-Wolf. Photo : Martin Lortz

La boucle Chiniguchi-Wolf (210 km) – Ce circuit s’étend au nord-est de Sudbury. En gros, ses sentiers (TOP C, TOP C105 et TOP C206D) entourent le plus vaste plan d’eau de la région, le lac Wanapitei. Dans le secteur à l’ouest du lac, le sentier TOP C atteint des localités comme Capreol et Hanmer (avec son stationnement d’accès Park ‘n’ Ride) où des services sont disponibles. Notez cependant que le secteur nord de la boucle est sans services. Dans le secteur est, on peut obtenir de l’essence (mais non de la nourriture) au Sportsman’s Lodge au bord du lac Kukagami. Pour obtenir de la nourriture et de l’essence, ça vaut le coup de faire un détour jusqu’à Rocky’s, sur la rive ouest du lac, en prenant le sentier 64.

À voir : The Chutes, à l’extrémité sud du sentier TOP D; le belvédère du mont Wolf dans le secteur est sur le sentier TOP C206D.

Sur un sentier en pleine nature de la boucle Cartier-Moose. Photo : Virgil Knapp

La boucle Cartier-Moose (225 km) – Situé au nord-ouest de Sudbury, ce circuit planifié suit d’anciens chemins forestiers dans les terres hautes laurentiennes sur les sentiers TOP D, TOP C115D, TOP C et TOP C111D. Dans le secteur ouest de cette boucle, on peut obtenir de l’essence et de la nourriture à Cartier et au motel-restaurant Windy Lake. Dans le secteur sud, on trouve de l’essence, de la nourriture et de l’hébergement à Chelmsford et à Azilda, tandis que dans le secteur est, les services sont disponibles à Capreol et à Hanmer (où il y a un parc de stationnement d’accès Park ‘n’ Ride).

À voir : la tour de guet des incendies de forêt dans le secteur ouest, au sud du lac Windy sur le sentier TOP C111D; le barrage Stobie dans le secteur sud sur le sentier TOP D, juste à l’ouest de Chelmsford.

Boucle Rainbow-Elk : on fait la pause à l’abri The Shelter sur le sentier TOP C107D. Photo : Martin Lortz

La boucle Rainbow-Elk (167 km) – Ce circuit planifié s’étend à partir du sud-ouest de Sudbury jusqu’à Killarney via les sentiers TOP C107D, TOP C113 et TOP C108D. À Killarney, on peut obtenir de la nourriture, de l’essence et de l’hébergement. Les motoneigistes qui parcourent cette boucle dans le sens horaire ont deux options. Une première option est de se rendre jusqu’à Killarney pour le repas du midi et l’essence. Ce village est le seul endroit où se ravitailler et se loger sur le circuit comme tel. L’autre option est de ne pas se rendre jusqu’à Killarney, ce qui raccourcit la boucle d’environ 68 kilomètres, et d’emprunter plutôt le sentier TOP C113, qui compte nombre de traversées de plans d'eau glacés où l’on peut avancer plus rapidement que dans les sentiers. Toutefois, il y a deux autres facteurs dont il faut tenir compte pour cette seconde option. Un, il n’y a nulle part où faire escale pour un repas, donc apportez une collation. Et deux, il n’y a nulle part où obtenir de l’essence. Donc, à moins de transporter de l’essence en réserve, ce trajet pourrait excéder la capacité d’autonomie de la plupart des motoneiges. Cependant, il y a de l’essence et un dépanneur à la marina du lac Panache, qu’on peut atteindre en quittant la boucle Rainbow-Elk pour un court détour de 12 kilomètres à l’ouest de l’intersection des sentiers TOP C113 et TOP C108D. On suit alors la ligne de jalons plantés dans la surface glacée du lac Panache.

À voir : le pont White Oak et l’abri The Shelter, tous les deux dans le secteur est de la boucle sur le sentier TOP C107D.

Traversée du pont de la rivière Vermillon sur la boucle Deer. Photo : Craig Nicholson

La boucle Deer (142 km) – Ce circuit planifié s’étend à l’ouest de la boucle Rainbow-Elk sur les sentiers TOP D109, TOP D, TOP D110 et 25. À l’aller, on peut obtenir de l’essence et de la nourriture à Nairn, à Espanola et à la marina du lac Panache.

À voir : les grottes de glace d’Augusta et le pont de la rivière Vermillon, tous les deux du côté nord du sentier TOP C108D.

L’état des sentiers du réseau ontarien dans la région du Grand Sudbury va généralement de bon à exceptionnel. Comme dans tout grand centre urbain, il arrive que l’entretien des sentiers très fréquentés dans les limites de la ville pose un défi aux clubs de motoneige locaux. Mais les motoneigistes n’ont jamais à rouler très longtemps avant de rejoindre des sentiers lisses et bien enneigés qui rayonnent dans toutes les directions. Alors, si vous cherchez une bonne base de lancement pour les escapades à motoneige offrant des sentiers et des commodités urbaines en abondance, la région du Grand Sudbury a ce qu’il vous faut!

Le réseau transontarien provincial (TOP) et ses panneaux de signalisation comme ceux-ci sont l’épine dorsale du Sudbury Trail Plan. Photo: Virgil Knapp

 

HÉBERGEMENT DONNANT ACCÈS AUX SENTIERS À SUDBURY ET AUX ALENTOURS

Ces motels sont à la périphérie de la ville et donnent un accès facile à deux circuits planifiés ou plus.

Motel Chateau Guay (secteur est – boucles Deer et Rainbow-Elk)

Colonial Inn (secteur est – boucles Cartier-Moose et Chiniguchi-Wolf)

Moonlight Inn & Suites (secteur est – boucles Deer et Rainbow Elk)

Motel 6 (secteur sud – boucles Cartier-Moose, Deer et Rainbow-Elk)

Northland Motel (secteur ouest – boucles Cartier-Moose, Chiniguchi-Wolf, Deer et Rainbow-Elk)

Norvic Motel (secteur est – boucles Cartier-Moose et Chiniguchi-Wolf)

Valley Inn Motel & Suites (secteur ouest – boucles Cartier-Moose, Chiniguchi-Wolf, Deer et Rainbow Elk)

Village Inn & Suites (secteur ouest – boucles Chiniguchi-Wolf, Deer et Rainbow Elk)

 

HÉBERGEMENT À L’EXTÉRIEUR DE SUDBURY

Ces établissements sont juste à côté ou non loin d’un circuit planifié.

Fairbank Lake Resort (boucle Deer)

Rocky’s Lake Wanapitei (boucle Chiniguchi-Wolf)

Sportsman's Inn Resort (boucle Rainbow-Elk)

Sportsman’s Lodge Wilderness Resort (boucle Chiniguchi-Wolf)

Windy Lake Motel (boucle Cartier-Moose)

 

CARTES À CONSULTER

Ces guides, ainsi que la bonne signalisation le long des sentiers, sont les meilleurs outils pour vous orienter.

Sudbury Trail Plan – OFSC District 12 Print Guide

 

STATIONNEMENT D’ACCÈS PARK ‘N’ RIDE

La région de Sudbury offre plusieurs terrains de stationnement d’accès au réseau de sentiers pour faciliter les randonnées d’un jour. Ils sont indiqués par la lettre P verte dans le guide des sentiers du district 12.

Accès aux sentiers du nord et de l’ouest, à la boucle Cartier-Wolf et à la boucle Chiniguchi-Moose : centre commercial Hanmer Valley – sentier 56

Nord et est – terrain de stationnement du Sudbury Trail Plan au 3610, route Falconbridge – sentier 74 à Garson

Ouest – route régionale 55 (voie de service) à Lively – sentier 21

Sud et ouest – terrain pour remorques du parc Kivi Park, chemin Long Lake, sentier TOP C108D

 

CONCESSIONNAIRES DE MOTONEIGES

Les motoneigistes peuvent rouler sans inquiétude pour l’accès aux pièces, à l’entretien et aux accessoires, car on y trouve la gamme complète des concessionnaires de motoneiges.

Royal Distributing (équipement, pièces et accessoires)

Pro-Tech Powersports  (réparations, toutes marques)

Sudbury Boat & Canoe (Arctic Cat).

 

CONTACTS UTILES À SUDBURY

Tourisme Sudbury

OFSC District 12

Autres lectures suggérées