Les projets touristiques de Nicole Guertin

Nicole Guertin, lors d'une tournée de l'Ontario vers 2006. Photo : Yves Ouellet.

Combien pourriez-vous en nommer?

Nicole Guertin en a lancé, des produits touristiques! Pour y arriver, elle a parfois semé des idées, parfois dirigé des chantiers.



Passionnée par l’histoire locale, allumée par les artistes et les artisans, ambassadrice infatigable et déterminée du Nord de l’Ontario et de l’Ontario français, Nicole Guertin a profondément marqué le secteur touristique du Nord de l’Ontario, au fil des 25 dernières années.

Au début octobre, elle annonçait publiquement qu’un cancer avait «pris le contrôle de son corps». On apprenait son décès le 18 octobre. Elle avait 58 ans et encore beaucoup de projets en tête.

Les projets d’envergure n’ont jamais fait peur à Nicole Guertin. Dès les années 1990, elle a contribué à faire briller les artistes, mettre en valeur le patrimoine, créer des ponts en créant des parcours et des produits touristiques de calibre. Mais les idées venant à profusion, elle a su en passer à d’autres, qui les ont fait pousser, et prendre leur propre direction.

NorddelOntario.ca a dressé une liste sommaire des initiatives touristiques qu’elle a imaginées, mises en œuvre ou passées au suivant.

Si vous avez un projet à ajouter à la liste ou votre grain de sel à ajouter, faites-nous signe!

 

1- 101 expériences

Voyager, ça sert à découvrir l’essence locale! Qu’est-ce qu’on mange ici, qu’est-ce qu’on fait des temps libres? Rien de mieux que d’agrémenter un voyage d’un bain de forêt, d’une exploration géologique, d’une heure du thé ou d'une séance yoga sur paddle board avec un guide qui connaît bien le sujet et bien la région!

C’est la raison d’être du Carrefour culturel : 101 expériences, un projet lancé au printemps 2021 sous l'égide du Centre culturel ARTEM. Dans le cadre de ces 101 expériences, les citoyens du Nord deviennent des guides touristiques pour leurs voisins comme pour les touristes.

Ainsi, des gens de Kirkland Lake, Haileybury, Timmins, North Bay, se sont retrouvés autour de cette plate-forme d’expériences touristiques et proposent maintenant des expériences variées rejoignant plein d’intérêts. Que diriez-vous de fabriquer votre propre capteur de rêve, de sortir en nature pour faire de la photographie, de cueillir et d'apprêter des produits forestiers, de vivre un foam party, de marcher avec des alpagas, de faire du yoga en pleine nature?!

Nicole Guertin, guidant une marche sur le grand feu de 1922 à Haileybury . Photo : presidentssuites.ca

L’initiative vise autant à tisser des liens entre voisins que de faire vivre une expérience authentique, locale, à des visiteurs. En particulier, les nouveaux Nord-Ontariens, qui pourraient par le fait même s'intégrer à nos communautés.

Aller à la rencontre de l’autre, partager sa passion. Si cette phrase décrit à merveille ce projet dont Nicole Guertin a dirigé la mise en œuvre, il pourrait aussi décrire l’entrepreneure à l’imagination débridée! 

2— Le Témiskaming en circuit 

On aime bien avoir des repères, quand on voyage. Savoir quels lieux valent le détour. Une boutique, un site à visiter, un sentier où se délier les jambes, une plaque ou un belvédère où admirer le paysage...

Nicole Guertin oeuvre au développement de circuits touristiques depuis la fin des années 1990. Elle a commencé par des tournées de motoneige et elle a imaginé, bien entourée, de grandes routes touristiques. Il y a quelques années, elle participait à la création du tour du lac Témiscamingue, ficelant une route tout autour du lac, au Québec, en Ontario et en territoire autochtone, pour mettre en valeur l’histoire et la culture. De magnifiques attractions s’y trouvent et les routes sont parfaites pour les motocyclistes! On a même pensé produire un passeport touristique pour réunir les attractions de Mattawa, Ville-Marie, Temiskaming Shores et Temagami.

3— Le Village Noël Temiskaming

Un événement qui évoque l’histoire, avec des gens costumés, en plein air, avec des artisans et une présence autochtone bien visible : c’est du Nicole Guertin à son meilleur. Et c’est ainsi qu’a évolué le projet du Village Noël, présenté pour la première fois à Temiskaming Shores en 2014 sous l’égide du centre culturel ARTEM.

Au cœur du Village Noël, Nouvelle-France : la présence autochtone. Photo : Andréanne Joly

Fin novembre, le Village Noël réunit des artistes et artisans à New Liskeard, dont le centre-ville se transforme en quartier piétonnier aux allures de la Nouvelle-France. Avec ses foyers en pleine rue, ses maisonnettes pour les artisans, les premières éditions ont hissé le Village Noël au titre de «nouvel événement par excellence» de l’Ontario en 2016. Et le succès est tel qu'il devra se déplacer plus près du lac, au site des foires, en 2021.

4— Les Suites des Présidents

Quand vous voyagez, vous aimez bien vous sentir bien, avoir un bel appartement devant un beau grand lac? Avec du pain chaud déposé sur le comptoir, le matin? Découvrir la région avec vos hôtes? Les Suites des Présidents ont été pensées exactement à cette fin!

Les Suites des présidents, sur les rives du lac Témiskaming, à Haileybury. Photo : Andréanne Joly.

En 2002, alors qu’elle explorait le Nord de l’Ontario, Nicole Guertin a eu un coup de foudre pour la région du Témiscamingue. L’histoire locale — celle de Cobalt avec ses puits de mine, d’Haileybury avec son grand feu et l’allée des millionnaires — l’a fasciné.

Son coup de coeur est tel qu'elle achète une maison qui domine le lac Témiscamingue, à Haileybury, pour la transformer en maison de vacances. Chaque étage devient un univers à la fois calme, dépouillé et luxueux et rappelle l’histoire étonnante de la région.

Au fil des années, Nicole Guertin et son partenaire Jocelyn Blais ont converti plusieurs maisons en gîtes : la maison des Prospecteurs, la petite maison croche, le maison des Barons… Ils ont depuis recentré leurs activités autour des Suites, et d'un nouvel atout : ils ont aménagé une île afin d’offrir une expérience de glamping!

Nicole Guertin et Jocelyn Blais dans la Maison des prospecteurs, en 2017. Photo : courtoisie des Suites des présidents.

5— Le Circuit Champlain

Les explorateurs et les coureurs des bois, quels objets de fascination! Ils ont été téméraires, courageux; ils ont bravé des rivières impétueuses, le territoire immense. Et la beauté de la chose, c’est qu’on peut aujourd’hui suivre leurs traces dans un confort tout moderne.

Cartographe précis, important ethnographe, fin stratège, le père de la Nouvelle-France — Samuel de Champlain — constitue une figure de proue idéale pour une boucle touristique.

 

La rivière des Français, un site prépondérant dans le Circuit Champlain. Photo fournie par la Route touristique Champlain de l’Ontario

Le Circuit Champlain imaginé par Nicole Guertin fait vivre des aventures nature et culture sur le vigoureux et splendide pays qu’a visité Champlain en 1612-1613, aujourd’hui l’Ontario, et à tisser des liens avec les Autochtones. Il mène d’Ottawa à la baie Georgienne en passant par le Nord de l’Ontario. Il réunit des aventures en plein air et des sites touristiques de calibre, comme le Musée canadien de l’histoire, le rafting sur l’Outaouais, la rivière des Français et Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons.

Maintenant, ce parcours de 1400 km porte le nom de la Route touristique Champlain de l’Ontario et est promu par la Société économique de l’Ontario.

La Route touristique Champlain. Source : Société économique de l’Ontario

6— La collection J’ai souvenir encore

Fin des années 1990 : Jacqueline Guertin achète la collection «J’ai souvenir encore» du sculpteur-conteur Maurice Gaudreault. Ces 38 œuvres soulignent le travail des pionniers du Nord.

Émue par le talent de Gaudreault, par les personnages si expressifs de la collection, Nicole Guertin souhaite que l’œuvre d’argile, toute canadienne-française, soit vue du plus grand nombre. Et voilà qu’elle met sur pied une caravane pour faire voyager la collection acquise par sa mère partout au Canada! La caravane, présentée avec soin, traverse les Maritimes, le Québec et l’Ontario.

Le chemin de fer, une œuvre de Maurice Gaudreault, qu’on peut voir au Musée Ron-Morel de Kapuskasing. Photo : Archives Kapuskasing/Musée Ron-Morel.

Depuis, Mme Guertin a fait don de la collection à la Ville de Kapuskasing. On peut l’admirer dans la gare, au musée local. 

Nicole Guertin a toujours aimé et encouragé les artistes du Nord, les Maurice Gaudreault, les Ernie Fauvelle et les Laura Landers, les Lionel Venne et les Rose-Aimé Bélanger.

Un amour pour les artistes et l'histoire? Ça donne un cahier à colorier. 

Plus récemment, elle a un coup de cœur pour l’œuvre de la romancière abitibienne Jocelyne Saucier, dont trois romans se déroulent dans le Nord : Jeanne sur les routes, Il pleuvait des oiseaux et À train perdu. Aujourd’hui, le musée de Timmins travaille à la création de parcours littéraires…

Bien des idées survivront à Nicole Guertin! Comme son sens de l’émerveillement, c’est certain.

Autres lectures suggérées